Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants

    L'Allemagne contrainte à accueillir moins de réfugiés?

    © AP Photo/ Kerstin Joensson
    International
    URL courte
    Crise migratoire (779)
    63380452

    Selon le premier ministre de la Bavière, le chef des chrétiens-démocrates Horst Seehofer, le gouvernement fédéral allemand sera obligé de prendre des mesures pour restreindre le nombre de migrants qui arrivent dans le pays.

    M.Seehofer souligne que la Bavière, pour sa part, est toujours ouverte aux autres, mais que cette politique a des limites. Dans le courant du mois de septembre dernier, la Bavière a accueilli plus de 200.000 réfugiés, et les ressources de cette partie de l'Allemagne afin d'héberger les nouveaux migrants sont désormais épuisées.

    "Le gouvernement à Berlin sera obligé, malgré toutes les critiques adressées à notre endroit, de prendre des mesures pour restreindre la migration. C'est pourquoi je suis tranquille", a déclaré M.Seehofer lors de son discours au congrès de l'Union chrétienne et sociale sur les problèmes de la migration et des réfugiés. L'intervention du premier ministre de la Bavière a été transmise par la chaîne Phoenix.

    Le gouvernement de la Bavière s'était déjà déclaré prêt à déposer une requête à la Cour constitutionnelle de Karlsruhe contre le gouvernement allemand fédéral, dans le cas où ce dernier n'entreprendrait aucune mesure afin de réduire le nombre de migrants arrivant dans le pays.

    "Nous demeurerons une province qui intègre les réfugiés", a déclaré M.Seehofer ajoutant que cette attitude était toujours présente dans la culture et dans la tradition de la Bavière. Selon le premier ministre de la province, la Bavière est ouverte au monde, mais elle n'est pas multiculturelle.

    L'Allemagne est un des pays les plus touchés par la crise migratoire actuelle. Des milliers de réfugiés arrivent sur le territoire allemand via les autres pays de l'Union européenne. En général, l'Europe confrontée à cette crise cherche des moyens de s'en sortir, notamment par le biais de mesures d'accueil des réfugiés.

    Dossier:
    Crise migratoire (779)

    Lire aussi:

    Expulsion de migrants: le Parti Gauche vs Les Républicains
    Bruxelles mise sur Ankara pour stopper les migrants
    Times: l’UE se prépare à expulser des centaines de milliers de migrants
    Migrants: l'Allemagne traduit sa constitution en arabe
    Tags:
    crise migratoire, réfugiés, migrants, Union européenne (UE), Horst Seehofer, Berlin, Bavière, Allemagne, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik