Ecoutez Radio Sputnik
    USS Theodore Roosevelt

    Le porte-avions USS Theodore Roosevelt quitte le golfe Persique

    © REUTERS/ U.S. Navy
    International
    URL courte
    24179391714

    Les Etats-Unis ont retiré leur porte-avions Theodore Roosevelt du golfe Persique, provoquant les inquiétudes des analystes militaires américains sur fond de renforcement de la présence russe dans la région.

    Selon la chaîne de télévision NBC News, le rappel du navire qui abrite à son bord 5.000 militaires et 65 avions de combat s'explique par la nécessité de réparations ainsi que par les coupes dans le budget de la défense des Etats-Unis. La chaîne souligne que la marine américaine sera ainsi privée de porte-avions dans le golfe Persique pour la première fois depuis 2007.

    Certains experts américains ont exprimé leurs préoccupations suite au rappel du porte-avions, au moment où la Russie "renforçait sa présence" au Proche-Orient. Ainsi, le vice-amiral US à la retraite Peter Daly a déclaré à la chaîne NBC que l'absence de l'USS Theodore Roosevelt dans la région serait prise en compte par Moscou.

    S'exprimant lors de débats du Comité des forces armées du Sénat américain, l'amiral John Richardson a pour sa part estimé que le retrait du navire portait un coup sérieux aux capacités des Etats-Unis dans la région. 

    Plus tôt, les médias ont rapporté que les Etats-Unis avaient pris la décision de renoncer à leur programme d'entraînement d'opposants syriens modérés.

    Lire aussi:

    Die Welt: "la nouvelle stratégie" d'Obama en Syrie vouée à l'échec
    Frappes en Syrie: Moscou accepte de dialoguer avec Washington
    Syrie: Obama annoncera des changements dans l'entraînement des rebelles
    Tags:
    US Navy, crise syrienne, présence militaire, porte-avions, opposition, USS Theodore Roosevelt (CVN-71), Sénat des États-Unis, Pentagone, Peter Daly, John Richardson, Golfe persique, Proche-Orient, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik