Ecoutez Radio Sputnik
    FGR4 de la Force aérienne royale

    L'attaché militaire britannique convoqué au ministère russe de la Défense

    © Flickr/ UK Ministry of Defence
    International
    URL courte
    55129191119

    Le ministère russe de la Défense a demandé à l'attaché militaire de l'Ambassade britannique des explications officielles concernant la publication, dans les médias britanniques, d'une nouvelle selon laquelle la RAF aurait été autorisée à attaquer les avions russes en Irak en cas de menace, rapporte le ministère.

    "Aujourd'hui, l'attaché militaire auprès de l'ambassade britannique à Moscou a été convoqué au ministère russe de la Défense, où il a reçu une note le sommant de fournir des explications officielles suite à une information publiée dans des médias britanniques, citant des sources haut-placées dans le ministère de la Défense de ce pays, et qui affirment que les pilotes de la Force aérienne royale auraient reçu directive d'+attaquer des avions russes en cas de menace à leur vie+, lit-on dans le rapport.

    Selon le ministère russe, l'attaché de Défense britannique a déclaré qu'il ne possédait aucune information à ce sujet et a promis de fournir une réponse officielle dans les meilleurs délais.

    Plus tôt, le journal Daily Star, citant des sources militaires sous couvert d'anonymat, rapportait que les pilotes britanniques combattant les djihadistes avaient reçu l'autorisation de frapper les avions de combat russes dans l'espace aérien irakien en cas de danger pour leur vie.

    Pour sa part, le Sunday Times a déclaré que les chasseurs britanniques Tornado opérant en Irak devraient prochainement être équipés de missiles air-air pour les protéger contre d'éventuelles attaques d'avions russes.


    Lire aussi:

    Le Royaume-Uni envisage d'augmenter son nombre de militaires en Afghanistan
    Deux chasseurs britanniques décollent en urgence d’une base écossaise
    Crimes de guerre en Afghanistan: Moscou accuse Londres de vouloir influer sur l’enquête
    Tags:
    Royal Air Force, attentat, attaché militaire, note diplomatique, ministère russe de la Défense, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik