Ecoutez Radio Sputnik
    Médias

    "La Russie est toujours mauvaise", ironise un "journaliste" britannique

    © Fotolia/ udra11
    International
    URL courte
    25828793

    "Les musulmans sont mauvais, la Chine est mauvaise, mais pas aussi mauvaise qu'avant, et la Russie est toujours mauvaise", c'est ainsi qu'un "journaliste" britannique présente la position actuelle du Royaume-Uni concernant les affaires étrangères.

    Le comédien britannique Jonathan Pie ironise sur la manière dont les médias de son pays couvrent les événements politiques, dans une vidéo satyrique publiée sur YouTube. Cette vidéo est devenue virale, a touché une vaste public sur Internet et continue à recevoir des centaines de clics chaque jour.

    Dans cette vidéo, le comédien joue le rôle d'un annonceur qui doit faire un reportage devant le Palais de Westminster à Londres. M. Pie dit à ses producteurs qu'il aurait préféré faire cela dans un studio car le temps est mauvais, mais ils lui répondent qu'il faut continuer le reportage et continuer à faire ces " nouvelles à la con".

    "Si vous voulez ces +nouvelles à la con+ je vous en ferai", répond-il, et il commence à faire le reportage…

    "Les musulmans sont mauvais, la Chine est mauvaise, mais pas aussi mauvaise qu'avant, et la Russie est toujours mauvaise", commence-t-il son reportage, sans être censuré.

    "Les armes nucléaires, c'est bien, et proposer de les utiliser n'est pas mauvais" ajoute-t-il.

    "La dette, c'est bien, les banques corrompues sont mauvaises mais pas assez mauvaises pour faire quelque chose pour changer la situation. Et la pauvreté au Royaume-Uni n'est que le fruit de son imagination", poursuit-il.

    "En ce qui concerne l'environnement, il n'y a rien de préoccupant, alors continuez à consommer comme d'habitude", martèle le 'journaliste" en colère.

    Lire aussi:

    Cameron: la GB et la Russie ensemble contre l'EI
    Les USA et la GB doivent aider Poutine à combattre l'EI
    La politique US envers la Russie affaiblit l’Occident
    Frappes russes en Syrie: les médias occidentaux déconnectés de la réalité
    Tags:
    dette, pauvreté, nucléaire, Jonathan Pie, Royaume-Uni, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik