Ecoutez Radio Sputnik
    Un slogan contre la base US,Okinawa

    Okinawa révoque officiellement le transfert d'une base US

    © AP Photo / Junji Kurokawa
    International
    URL courte
    8382
    S'abonner

    Le préfet d'Okinawa Takeshi Onaga a officiellement révoqué mardi l'autorisation de transfert d'une base militaire américaine de Futenma à Henoko, selon l'agence de presse Kyodo.

    Cependant, le gouvernement japonais central a pris rapidement des mesures pour suspendre la révocation prononcée par le gouverneur. "Le projet des travaux de transfert de la base n’a pas changé", a évoqué le ministre japonais des Affaires intérieures, Yoshihide Suga, mardi matin. Le gouvernement a l’intention de continuer les travaux de transfert de la base militaire américaine de Futenma à Henoko, en prenant en considération les conditions de vie de la région, a-t-il ajouté.

    Elu préfet en novembre 2014 sur la promesse de s'opposer au plan controversé de transfert de la base à Okinawa, M. Onaga plaide pour le transfert de la base de Futenma hors d'Okinawa. Craignant l'impact de l'exploitation de la base sur l'environnement et fatigués par des crimes de plus en plus nombreux impliquant des militaires américains sur l'île, les Okinawais sont hostiles à la présence militaire américaine.

    L'île d'Okinawa ne constitue que 0,6% du territoire japonais, mais elle abrite plus de la moitié des troupes américaines déployées aux Japon et 74% des sites militaires américains implantés dans ce pays. Près d'un cinquième de la superficie de l'île est occupé par des bases, des aérodromes et des terrains militaires américains.

    Lire aussi:

    Okinawa refuse d'accueillir une nouvelle base US
    Okinawa refuse de se sacrifier au nom de la sécurité du Japon
    Okinawa: l'armée US a mené des essais d'armes biologiques (agence)
    Okinawa: des Japonais protestent contre une base US
    Tags:
    base militaire, Takeshi Onaga, Yoshihide Suga, Okinawa, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik