International
URL courte
121420
S'abonner

Les filles continueront de poser dans des postures provocantes, mais elles ne seront plus entièrement dénudées.

Le célèbre magazine masculin américain cessera, à partir du mois de mars prochain, de publier des photos de femmes nues, rapporte The New York Times.

Cette décision, qui met fin à une tradition vieille de 62 ans, a été prise récemment par le rédacteur en chef, Cory Jones, et a été approuvée par le célèbre fondateur de la revue, Hugh Hefner.

Selon le directeur général de Playboy, Scott Flanders, c'est la banalisation des photos de contenu sexuel et de la pornographie dans les médias, et notamment sur internet, qui a forcé le magazine à revoir son identité.

"Tout le monde est aujourd'hui à un clic de n'importe quel acte sexuel imaginable, gratuitement. Tout cela est donc dépassé", a confié M.Flanders au New York Times.

Le changement culturel amené par internet s'est durement fait ressentir sur les ventes du magazine. La diffusion de Playboy est aujourd'hui tombée à 800.000 unités contre 5,6 millions en 1975, d'après l'Alliance for Audited Media.

Néanmoins, la nouvelle stratégie dévoilée par Playboy n'est pas du tout surprenante, car le magazine avait déjà banni les photos dénudées sur son site web l'année dernière, permettant ainsi au site de faire baisser l'âge moyen de 47 à 30 ans et de faire passer le trafic mensuel de 4 à 16 millions de visiteurs uniques.

Lire aussi:

Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Licenciement en cas de non-vaccination? La droite dénonce «une volonté de revanche sur le dos des salariés»
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Plus besoin d’autorisation parentale pour vacciner les ados de 16 ans: «Le gouvernement ouvre une boîte de Pandore»
Tags:
Playboy, Hugh Hefner, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook