Ecoutez Radio Sputnik
    La commission néerlandaise présente le rapport sur le crash du vol MH17

    La commission néerlandaise présente le rapport sur le crash du vol MH17

    © REUTERS / Michael Kooren
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (284)
    361019

    Le Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV), qui mène l’enquête depuis que le Boeing 777 de la Malaysia Airlines a été abattu le 17 juillet 2014 au-dessus de l’Ukraine, avec 298 personnes à bord, présente ses conclusions.

    La commission néerlandaise présente les résultats de l'enquête sur le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines à partir de la base aérienne de Gilze-Rijen.

    Le vol MH17 s'est écrasé le 17 juillet 2014 avec 298 personnes à son bord, alors qu'il assurait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, sans laisser de survivant. Parmi les victimes de la tragédie figuraient 193 ressortissants néerlandais.

    Les autorités de Kiev ont par la suite accusé les insurgés d'avoir abattu l'avion à l'aide d'un système de missiles Bouk. Pour leur part, les indépendantistes démentent toute implication dans la catastrophe.

    Fin juillet dernier, la Russie a opposé son veto au Conseil de sécurité de l'Onu au projet de résolution malaisien prévoyant d'instaurer un tribunal international sur la catastrophe, tandis que onze membres du CS ont voté pour le projet et trois autres, dont la Chine, le Venezuela et l'Angola, se sont abstenus.

    Le consortium russe Almaz-Anteï, producteur des missiles sol-air Bouk, a mené sa propre enquête sur la catastrophe du Boeing 777 (vol MH17) en Ukraine, en organisant une expérience grandeur nature. Le groupe a fait exploser l'ogive d'un Bouk près d'un Boeing retiré du service, dans l'espoir de déterminer les circonstances du crash.

    Le groupe affirme en outre que le Boeing a été abattu par un missile 9M38-M1 du système Bouk-M1 en dotation dans l'armée ukrainienne.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (284)

    Lire aussi:

    Moscou: l’enquête de Bellingcat sur le crash du MH17 «ne donne pas de réponses»
    Crash du MH17: l'enquête internationale reparle de l'origine russe du missile sol-air Bouk
    Poutine: les USA ont des données sur le crash du MH17 mais ne les dévoilent pas
    Tags:
    rapport, crash d'avion, enquête, MH17, Bouk, Bureau d'enquête néerlandais pour la sécurité (OVV), Pays-Bas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik