Ecoutez Radio Sputnik
    Lavrov: les USA évitent les contacts avec la Russie

    Lavrov: les USA évitent les contacts avec la Russie

    © REUTERS / Joshua Roberts
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    38564
    S'abonner

    Moscou regrette que les USA tardent à établir une coordination réelle des efforts de tous ceux qui font face à la menace terroriste en Syrie, a déclaré Sergueï Lavrov.

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déploré que les Etats-Unis continuent d'éviter des contacts avec la Russie sur la question de la coordination des efforts visant la lutte contre le groupe terroriste Etat islamique.

    "Comme vous l'avez entendu, nous avons demandé à ceux qui croient mieux connaître la situation (sur le terrain, ndlr) de nous dévoiler les régions où les terroristes sont basés. Néanmoins, nos collègues de la coalition n'y sont pas encore prêts", a précisé M.Lavrov.

    Le chef de la diplomatie russe estime toutefois que le nouveau programme américain de soutien à "l'opposition modérée" syrienne par le largage de munitions à partir d'avions suscite un certain nombre de questions.

    Néanmoins, M.Lavrov a souligné que la Russie et les Etats-Unis étaient auparavant parvenus à mettre en place des "dispositifs permettant d'éviter des incidents non prémédités" dans le domaine militaire.

    Depuis le 26 septembre, le centre de coordination à Bagdad, comprenant quatre pays (la Russie, la Syrie, l'Irak et le Liban), recueille, traite et échange des renseignements sur l'activité du groupe terroriste Etat islamique. 

    Plus tôt, Moscou a proposé à Washington et à la coalition internationale de coordonner les frappes aériennes sur les positions de l'EI avec les activités des troupes terrestres par le biais de ce centre à Bagdad.

    Depuis septembre dernier, la Russie effectue des frappes aériennes ciblées contre l'EI en Syrie, à la demande du président du pays Bachar el-Assad. Les forces aériennes russes ont déjà porté des centaines de frappes, détruisant des postes de commandement, des camps d'entraînement, des dépôts de munitions et de combustible appartenant à l'EI, et tuant un grand nombre de terroristes.

    Moscou a précisé que son opération aérienne servait d'appui à l'offensive des troupes syriennes au sol et qu'il n'envisage pas de lancer une opération terrestre en Syrie.


    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    EI: la coalition internationale proposée par Moscou ouvre un centre à Bagdad
    Tags:
    lutte antiterroriste, coopération militaire, Etat islamique, Sergueï Lavrov, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik