International
URL courte
Crise migratoire (789)
1213
S'abonner

La première ministre norvégienne Erna Solberg a déclaré, au parlement, que la Norvège pourrait être obligée de dépenser de 40 à 50 milliards de couronnes, dont 4,9 à 6,2 milliards de dollars dans les cinq prochaines années, pour résoudre le problème du nombre croissant de demandeurs d’asile, rapporte l’agence Reuters.

La crise migratoire actuelle a touché beaucoup de pays européens, et la Norvège n'est pas devenue une exception. Lors des derniers mois, le nombre de demandeurs d'asile en Norvège a augmenté de façon considérable. Près de 20.000 à 25.000 réfugiés sont attendus dans le pays cette année, et 30.000 l'année prochaine. La population de la Norvège s'élève à 5,2 millions d'habitants.

Selon Mme Solberg, citée par Reuters, dans le cas où 40.000 à 50.000 demandeurs d'asile seront accueillis dans le pays, les dépenses feront un bon de 40 à 50 milliards de couronnes norvégiennes pour les cinq prochaines années. Elle a également précisé que cette somme pourrait éventuellement être plus élevée.

Selon la première ministre, sans la réalisation de mesures destinées à baisser les dépenses, les sommes supplémentaires pour héberger les réfugiés pourraient s'élever à plusieurs milliards de couronnes en 2016. Le gouvernement norvégien a l'intention de présenter un amendement sur la base de données nouvelles pour le budget de 2016 élaboré récemment.

Selon Reuters, Mme Solberg aurait également admis que la Norvège pourrait se voir contrainte de requérir davantage à son fonds souverain pour résoudre le problème du nombre croissant des demandeurs d'asile.

Par ailleurs, le gouvernement de droite de Mme Solberg a déjà annoncé la semaine dernière qu'il pourrait effectuer un premier retrait net de ce fonds afin de financer la baisse des impôts et stimuler le développement de l'économie norvégienne, qui avait été affaiblie par les bas prix du pétrole.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

La Norvège compte recevoir des chasseurs F-35 en 2017
La Norvège interdit aux musulmans d'aider les réfugiés syriens
Norvège: des hôtels de luxe accueilleront des réfugiés
Norvège: le fonds souverain perd plus de 5% en un mois en raison de la Chine
Tags:
crise migratoire, budget, migrants, population, réfugiés, Erna Solberg, Norvège
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook