International
URL courte
5322
S'abonner

Pour faire face à la recrudescence de violence à Jérusalem-est, les autorités israéliennes ont adopté de nouvelles mesures.

Le cabinet de sécurité israélien a décidé, dans la nuit de mardi à mercredi, d'autoriser la police israélienne à boucler des quartiers arabes de Jérusalem-est, annoncent les médias locaux.

Selon ces derniers, cette nouvelle mesure vise à juguler l'escalade des violences, qui a franchi un nouveau palier mardi avec la mort de trois Israéliens dans deux attentats à Jérusalem.

"Le cabinet de sécurité a décidé de plusieurs mesures pour lutter contre le terrorisme, notamment d'autoriser la police à boucler ou imposer un couvre-feu sur les quartiers de Jérusalem en cas de frictions ou d'incitations à la violence", déclare un communiqué du bureau du premier ministre Benjamin Netanyahu, cité par les médias.

"Le cabinet a notamment autorisé qu'en plus de la démolition des maisons des terroristes, aucune construction nouvelle ne sera autorisée sur le site en question, que les propriétés des terroristes seront confisquées et que le permis de résident en Israël sera révoqué", poursuit le communiqué.

Par ailleurs, les ministres réunis autour de Benjamin Netanyahu ont donné leur accord pour "renforcer le nombre de policiers ainsi que pour adjoindre des soldats à la sécurité en Israël notamment le long de la barrière de sécurité", selon ce communiqué.

Mardi matin,  deux Palestiniens ont semé la terreur en ouvrant le feu dans un autobus de Jérusalem-Est, faisant deux morts et plusieurs blessés. C'est la première attaque à l'arme à feu à Jérusalem depuis le début de la flambée de violences le 1er octobre, déclenchée après l'assassinat de deux colons, qui a fait sept morts parmi les Israéliens et une trentaine chez les Palestiniens, dont plusieurs auteurs d'attentat. Une attaque concomitante à la voiture-bélier et au couteau a fait un mort israélien à Jérusalem-Ouest.

Lire aussi:

Israël: la police autorisée à tirer sur les enfants lanceurs de pierres
Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Restrictions chinoises sur le trafic aérien: les Américains attaquent, les Européens acquiescent
Tags:
lutte antiterroriste, police, violences, sécurité, Israël, Jérusalem-Est
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook