Ecoutez Radio Sputnik
    La commission néerlandaise présente les résultats de l'enquête sur le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines

    La Russie relance l'enquête sur le crash du vol MH17

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (284)
    35953

    La Russie compte relancer l'enquête sur le crash du Boeing malaisien survenu dans l'est de l'Ukraine en juillet 2014, a annoncé l'agence fédérale russe de l'aviation (Rosaviatsia).

    "La Fédération de Russie utilisera le droit d'initier la reprise de l'enquête sur la catastrophe, prévu par la norme 5.13 de la treizième annexe de la Convention relative à l'aviation internationale civile", a annoncé le vice-directeur de Rosaviatsia Oleg Stortchevoï.

    L'épave reconstruite du Boeing 777 de Malaysia Airlines tombé dans le Donbass
    © REUTERS / Michael Kooren
    Mardi, la commission néerlandaise a présenté les résultats de l'enquête sur le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en Ukraine sur la base aérienne de Gilze-Rijen. Selon le président de la commission d'enquête Tjibbe Joustra, le Boeing a été abattu par un missile sol-air Bouk 9М38 depuis un territoire de l'est de l'Ukraine.

    La partie russe a pour sa part affirmé qu'il était impossible de déterminer exactement les éléments ayant contribué à abattre le Boeing tout en soulignant que le missile sol-air Bouk 9М38, qui aurait abattu l'avion de Malaysia Airlines, a été retiré du service depuis la fin des années 1990, le dernier en date ayant été fabriqué en 1986.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (284)

    Lire aussi:

    Vol MH17: le Bouk a été retiré du service depuis les années 90
    La commission néerlandaise présente le rapport sur le crash du vol MH17
    Rapport: le vol MH17 abattu depuis un territoire contrôlé par l'armée ukrainienne
    Tags:
    décès, enquête, MH17, rapport, victimes, crash d'avion, Bouk, Bureau d'enquête néerlandais pour la sécurité (OVV), Rosaviatsia, Pays-Bas, Europe, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik