Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine. Archive photo

    Le Japon se prépare à accueillir le président Poutine en 2015

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)
    2361

    Initialement prévue pour l'automne 2014, la visite du président russe à Tokyo n'a pas eu lieu suite à la détérioration du contexte international.

    Le secrétaire général du gouvernement japonais Yoshihide Suga a confirmé mercredi à Tokyo l'intention des autorités japonaises d'accueillir le président russe Vladimir Poutine d'ici fin 2015.

    Le premier ministre nippon Shinzo Abe et le président russe Vladimir Poutine
    © Sputnik . Michael Klimentyev

    "Nous nous préparons à organiser une visite du président russe au Japon d'ici la fin de l'année. Nous essayons de fixer une date optimale pour cette visite compte tenu de plusieurs facteurs", a indiqué M.Suga devant les journalistes.

    Le journal nippon Nikkei a rapporté mercredi que Moscou et Tokyo envisageaient de reporter la visite du président russe au Japon au printemps 2016. Selon le journal, l'élaboration d'un accord sur le litige territorial russo-japonais et les questions économiques bilatérales prend plus de temps que prévu. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov devrait arriver au Japon en janvier 2016 dans le cadre de la préparation de la visite présidentielle.

    M.Suga a rappelé que les dirigeants des deux pays s'étaient "mis d'accord en novembre 2014 d'organiser une visite du président Poutine en 2015". "Cette entente reste en vigueur", a-t-il noté.

    Initialement prévue pour l'automne 2014, la visite de Vladimir Poutine à Tokyo n'a pas eu lieu suite à la détérioration de la situation internationale sur fond de crise en Ukraine.

    Moscou et Tokyo restent de jure en guerre, car aucun traité de paix n'a été conclu au terme de la Seconde Guerre mondiale. Depuis plusieurs décennies, les relations russo-japonaises sont envenimées par un litige territorial portant sur quatre îles qui font partie des Kouriles du sud (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai).

    Rattachées à la Russie au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ces îles sont revendiquées par Tokyo qui évoque le traité bilatéral sur le commerce et les frontières de 1855 reconnaissant la souveraineté japonaise sur ces territoires. Leur restitution au Japon est avancée par Tokyo à titre de préalable à la conclusion du traité de paix avec la Russie.


    Dossier:
    Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)

    Lire aussi:

    Russie et Japon se penchent à nouveau sur le traité de paix
    Kouriles: le Japon hausse le ton contre la Russie
    Hospitalité sans précédent: Poutine reconduit en voiture un ex-Premier ministre japonais
    Tags:
    visite, Yoshihide Suga, Vladimir Poutine, Japon, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik