International
URL courte
10227
S'abonner

"Le gouvernement irakien, les forces irakiennes de sécurité (…) doivent être plus agressifs et plus enclins à lancer des offensives" pour assurer la défaite militaire de l'EI, a estimé le nouveau chef d'état-major de l'Armée de terre américaine.

La lutte des forces gouvernementales contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Irak est dans l’impasse, a déclaré mercredi à la version électronique de l'hebdomadaire Defense News le nouveau chef d'état-major de l'Armée de terre américaine, le général Mark Milley.

A l'étape actuelle, la situation en Irak "aux niveaux opérationnel et stratégique" est décrite par de nombreux spécialistes "comme une impasse, c'est-à-dire que ni les forces irakiennes de sécurité, ni les djihadistes de l'EI ne possèdent le potentiel militaire suffisant pour permettre d'écraser l'adversaire", a indiqué le général.

Selon le général, "la composante politique, la politique intérieure en Irak revêt une importance fondamentale pour élaborer une solution à long terme" du problème de la lutte contre l'EI. En outre, "le gouvernement irakien, les forces irakiennes de sécurité (…) doivent être plus agressifs et plus enclins à lancer des offensives" pour assurer la défaite militaire de l'EI, a estimé le  responsable, ajoutant que l'Irak devait "combiner des actions politiques et militaires".

Selon lui, les Etats-Unis entendent poursuivre la formation  des forces armées irakiennes et leur prêter toute sorte de soutien, mais "ne peuvent et ne doivent"  pas combattre contre l'EI à leur place.

Lire aussi:

Le chef de l'Etat islamique blessé dans une frappe irakienne
L’Irak préfère Moscou à Washington
Les bombardiers russes détruisent des blindés dérobés par l’EI en Irak et en Syrie
Un sondage révèle quelle proportion de Français approuvent l’idée d’un pass sanitaire
Tags:
djihadisme, Forces armées des Etats-Unis, Etat islamique, Mark Milley, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook