International
URL courte
Crise migratoire (789)
1254
S'abonner

L’Union européenne (UE) devrait financer des centres d’accueil des réfugiés dans des pays tiers plutôt que sur son territoire, a déclaré le premier ministre bulgare Boïko Borissov lors d’une séance du Parlement européen à Bruxelles.

"A mon avis, il serait plus profitable pour l'UE du point de vue économique de verser des fonds pour des centres d'accueil de réfugiés situés dans d'autres pays, comme la Liban et la Turquie, plutôt qu'ils (réfugiés, ndlr) viennent chez nous", a-t-il annoncé.

En septembre, la Bulgarie a fermé ses frontières aux migrants clandestins.

"La Bulgarie a fermé ses frontières aux migrants clandestins. Seuls ceux qui ont l'intention de traverser la frontière légalement pourront passer", avait souligné M. Borissov dans la ville de Sozopol.

Des migrants
© Sputnik . Dmitri Vinogradov

Il a fait remarquer que le gouvernement bulgare restait constamment en contact avec la police turque, qui contient les réfugiés à 40 kilomètres de la frontière entre les deux pays.

Depuis le début de l'année 2015, près de 500.000 migrants sont déjà arrivés sur le territoire de l'Union européenne. Leur flux ne cesse de croître de jour en jour.
La Commission européenne a déclaré que la crise migratoire actuelle était l'une des plus importantes depuis la Seconde Guerre mondiale.

L'Allemagne, l'Autriche, la Slovaquie, la Hongrie et la République tchèque ont auparavant adopté des mesures de contrôle à leurs frontières.

 

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

La Bulgarie demande l'inspection des avions russes se rendant en Syrie
Aide humanitaire russe en Syrie: la Bulgarie ferme son espace aérien
La Bulgarie a envoyé des blindés aux postes-frontières
Tags:
crise migratoire, migrants, réfugiés, Bulgarie, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook