International
URL courte
Traité de partenariat transpacifique (TPP) (29)
1418
S'abonner

Le secteur du textile, des services et les exportations d’automobiles du pays pourraient souffrir considérablement à cause de l'accord de libre-échange entre les douze pays de l’Asie-Pacifique.

La conclusion de l'accord sur le Partenariat transpacifique (TPP) pourrait toucher plusieurs branches de l'économie de l'Inde, estiment les experts indiens.

Plus précisément, selon eux, c'est la campagne "Make in India", lancé en septembre 2014 sous l'initiative du premier ministre indien Narendra Modi, qui souffrira le plus.

L'expert du groupe de réflexion Observer Research Foundation, Vivan Sharan, a indiqué lors d'une interview accordée à Sputnik qu'en premier lieu, ce sera le niveau général des exportations qui diminuera.

"Et puisque l'Inde veut investir pour le développement de son marché intérieur grâce aux revenus des exportations, à la suite de cette baisse due à la coopération des 12 pays dans le cadre de l'accord sur le TPP, les sociétés indiennes n'auront plus de moyens pour faire ces investissements", a-t-il déclaré.

Pour l'instant, il est impossible d'évaluer les pertes, pourtant on peut faire quelques suppositions. Chaque année les exportations du pays diminueront de 2,7 milliards de dollars.

D'après l'expert de Consumer Unity & Trust Society, Pradip Mehta, une nette diminution aura lieu dans les exportations de l’industrie textile. Ce secteur du pays devra rivaliser avec des pays du Partenariat transpacifique comme par exemple le Vietnam.

En outre, une composante importante du PIB du pays se trouve dans l'externalisation dans le secteur des services. Ici, l'Inde devra également se confronter avec des pays membres du TPP pour lesquels l'accord prévoit des règles spécifiques qui facilitent le mécanisme de l'externalisation.

De même, les exportations d’automobiles vers les pays du TPP risquent de diminuer, car cela deviendra beaucoup moins avantageux pour ces derniers à cause de l'absence de taxes douanières supplémentaires entre les pays.

Or, en prenant en considération toutes ces perspectives négatives, le gouvernement du pays devrait, d'après les experts, concentrer tous ses efforts pour adhérer à la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique ou bien il devra faire face à de grandes difficultés.

Dossier:
Traité de partenariat transpacifique (TPP) (29)

Lire aussi:

Hillary Clinton s’oppose au Partenariat transpacifique
Traité transpacifique: Tokyo juge possible la participation de la Chine
Douze pays signent l'accord sur le Partenariat trans-pacifique
Une photo de nouveaux élus faisant des doigts d’honneur déclenche un scandale dans l'Oise
Tags:
Traité de partenariat transpacifique (TPP), Narendra Modi, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook