Ecoutez Radio Sputnik
    Eglise catholique. Image d'illustration

    Liberté de culte: les excès sont dangereux pour la santé

    © AFP 2018 ATTILA KISBENEDEK
    International
    URL courte
    14224

    Le Département d'Etat américain a critiqué la Russie dans son rapport annuel sur "la Liberté de conscience dans le monde", un document publié juste deux jours avant un incident survenu dans une église de New York, où deux adolescents ont été battus à mort par leurs parents pour avoir refusé de se confesser.

    Le rapport sur "La liberté de conscience dans le monde" publié annuellement par le Département d'État des États-Unis dresse un bilan critique des pays les plus hostiles aux minorités religieuses, dont notamment la Russie, l'Iran et l'Arabie saoudite.

    Le rapport en question a été présenté ce mercredi à Washington par le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

    "Malheureusement, de nombreuses pages de ce document contiennent des rapports sur des violations des droits des minorités religieuses dans les pays tels que la Birmanie, l'Iran, le Pakistan, la Russie et l'Arabie saoudite", a déclaré Kerry.

    "En 2014, le gouvernement russe n'a pas proscrit l'activité des groupes judéo-chrétiens officiellement reconnus, mais a introduit des interdictions restreignant l'activité des minorités religieuses", écrit le rapport.

    Le Département d'État américain affirme que le gouvernement russe, s'appuyant sur la loi anti-extrémiste, a retiré leur licence ou a refusé de les enregistrer tout en restreignant leur possibilité d'acquérir un terrain ou des bâtiments pour le culte. Moscou est en outre accusé de se montrer réticent à leur restituer des biens confisqués à l'époque soviétique.

    Les Etats-Unis n'hésitent pas à critiquer la Russie dans leur rapport annuel sur la liberté de conscience. Cependant, le ministère russe des Affaires étrangères le qualifie de tendancieux.

    Tout en se vantant de leur tolérance envers les minorités religieuses, les Etats-Unis favorisent involontairement l'éclosion incontrôlée de cultes religieux, parfois très dangereux.

    Ainsi, le 11 octobre, deux frères de 17 et 19 ans ont été tabassés par des paroissiens de l'Eglise new-yorkaise "Le monde de la vie", parmi lesquels figuraient leurs parents. L'un d'eux est mort. Ils avaient refusé de se confesser, rapportent les forces de l'ordre locales.

    L'incident a eu lieu le 11 octobre à New Hartford, dans l'Etat de New York. Lucas Leonard, 19 ans, et son frère cadet Christopher, 17 ans, ont été battus par des paroissiens de l'Eglise, parmi lesquels figuraient leurs propres parents Bruce et Deborah Leonard ainsi que leur sœur aînée Sarah Fergusson.

    "Les deux frères ont été soumis à un châtiment corporel pendant plusieurs heures dans l'espoir qu'ils se repentissent de leurs péchés et qu'ils demandent pardon", a rapporté Michael Inserra, représentant de la police de New Hartford.

    La police a fait remarquer que le passage à tabac avait duré plusieurs heures et que les paroissiens donnaient des coups tous azimuts aux deux frères. Apres l'hospitalisation du frère aîné, mort des suites de ses blessures, la police a entamé le 12 octobre une enquête contre les paroissiens. Le frère cadet, retrouvé plus tard au premier étage de l'Eglise, a été également hospitalisé par la suite.

    Les parents des adolescents ont été interpellés en lien avec un meurtre. "Nous supposons qu'ils n'avaient pas l'intention de tuer leurs fils, tout en essayant de leur infliger de graves dommages corporels", a souligné le procureur du district Scott McNamara.

    Quatre autres paroissiens, y compris la sœur aînée du défunt, ont été mis en examen pour voies de fait.

     

    Lire aussi:

    Russie: la loi ne reconnaît ni ethnie, ni religion (Poutine)
    La Russie est devenue une grande puissance grâce à la religion chrétienne (Poutine)
    La religion n’est qu’un rituel pour la majorité des Russes
    Tags:
    tolérance, sectes, religion, extrémisme, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik