Ecoutez Radio Sputnik
    Un responsable du groupe Almaz-Antey, fabricant des missiles Buk, présente les résultats de l'enquête sur le crash du Boeing malaisien effectuée par cette société russe

    Crash du MH17: Moscou offre sa collaboration à la Malaisie

    © AFP 2019 Vasily Maximov
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (287)
    17494

    La Russie est prête à coopérer avec toutes les parties intéressées pour dévoiler la vérité sur le crash du Boeing malaisien dans l'est de l'Ukraine.

    Les diplomates russes ont réussi à convaincre les autorités et la population malaisienne d'adopter une attitude plus compréhensive envers la position de Moscou sur le crash du vol MH17 en Ukraine, a déclaré à l'agence Sputnik l'ambassadeur russe à Kuala Lumpur, Valeri Ermolov.

    Selon lui, la première réaction de l'opinion publique malaisienne à ce crash a été empreinte de sentiments antirusses.

    "C'était un choc pour tout le monde, en premier lieu pour les Malaisiens, mais aussi pour nous, les Russes", a dit l'ambassadeur.

    "La première réaction a été assez marquée, mais grâce au comportement intelligent de ma prédécesseure, l'ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire Lioudmila Vorobieva, ces sentiments négatifs — alimentés principalement par les médias — ont été apaisés", a indiqué le diplomate.

    "L'ambassade a bien résisté à l'assaut des journalistes étrangers et locaux. Elle a expliqué la position russe aux médias et aux responsables officiels en utilisant des documents provenant de Moscou, notamment des preuves fournies par notre ministère de la Défense. Vous vous en souvenez: il s'agissait d'images détaillées du lieu de l'accident", a précisé l'ambassadeur.

    La Russie a offert à la Malaisie un maximum d'accès aux informations dont elle disposait sur la catastrophe.

    "De hauts responsables malaisiens se sont rendus à Moscou où les autorités russes leur ont donné les explications nécessaires sur la base des informations dont nous disposions. Tous ces documents ont été transmis à la partie malaisienne qui les a utilisés pour arrêter sa propre position", a affirmé M. Ermolov.

    Selon lui, la Malaisie attend patiemment les résultats de l'enquête pénale.

    "Si elle exprime le désir de coopérer avec nous, nous y sommes prêts. Nous avons offert notre collaboration non seulement à la Malaisie, mais aussi à toutes les parties intéressées qui participent à l'enquête sur le crash du vol MH17", a conclu l'ambassadeur russe.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (287)

    Lire aussi:

    Crash du Boeing malaisien: les conclusions divergent sur l'origine du tir de missile
    Nouvelles déclarations étranges autour du crash du Boeing malaisien en Ukraine
    MH17/procès international: la Malaisie soumet une résolution à l'Onu
    Tags:
    informations, enquête, ambassade, MH17, Kuala Lumpur, Ukraine, Russie, Malaisie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik