International
URL courte
8867
S'abonner

Les terroristes de l'Etat islamique ne cachent pas leur intention d'étendre leur activité à la région centre-asiatique, a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors du sommet de la Communauté des Etats indépendants à Astana, la capitale du Kazakhstan.

"La situation est proche du point critique (…). Les terroristes ne cachent pas leur intention de s'emparer de la région centre-asiatique", a indiqué M. Poutine en présence de ses homolgues, ajoutant qu'actuellement "5 à 7.000 combattants originaires de Russie et d’ex-URSS opèrent dans les rangs de l’EI".

"Nous ne pouvons pas tolérer que l’expérience qu’ils ont acquise en Syrie soit par la suite utilisée chez nous", a-t-il ajouté. "Il faut être prêts à réagir de façon concertée à un tel scénario" en Asie centrale.

M. Poutine a proposé que les pays de la CEI (comprenant d'ex-républiques de l'URSS) forment des unités conjointes de garde-frontières et d'autres départements afin de régler les situations de crise aux frontières.

Résultats probants en Syrie

Selon le président, les forces armées russes ont enregistré des résultats significatifs en Syrie.

"En agissant depuis les airs et les mers contre des cibles convenues avec les Syriens, nos militaires ont atteint des résultats encourageants. On a détruit des dizaines de centres de direction et des entrepôts de munitions, abattu des centaines de terroristes et anéanti une grande quantité de matériels de guerre. En outre, nous continuons de prôner la formation d'une coalition la plus large possible afin de lutter contre les extrémistes et les terroristes", a-t-il ajouté.

Selon M. Poutine, la Russie évoque actuellement la coopération avec l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l’Egypte, la Jordanie et Israël.

Le président russe Vladimir Poutine assistait vendredi dans la capitale kazakhe à un Conseil des chefs d'Etat de la Communauté des Etats indépendants (réunissant des pays d'ex-URSS), avec la lutte contre le terrorisme au menu.

Au terme de la rencontre, les chefs des Etats membres ont signé une déclaration conjointe sur la lutte contre le terrorisme international.

 

Lire aussi:

L'UE condamne l'opération russe en Syrie
Lutte contre le terrorisme et respect de la souveraineté des Etats
Die Welt: "la nouvelle stratégie" d'Obama en Syrie vouée à l'échec
L'armée syrienne lance une offensive d'envergure
Tags:
terrorisme, Sommet de la Communauté des Etats indépendants à Astana (2015), Communauté des Etats indépendants (CEI), Etat islamique, Vladimir Poutine, Asie centrale, Astana, Kazakhstan, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook