International
URL courte
10222
S'abonner

La loi américaine sur l'espionnage ne fait aucune différence entre la divulgation de l'information dans l'intérêt de la société et la vente de données secrètes aux ennemis.

L'ex-consultant de l'Agence nationale de la sécurité américaine (NSA) Edward Snowden n'a aucune chance d'avoir un procès juridique équitable aux Etats-Unis, a fait savoir son avocat Jesselyn Radack.

"Snowden ne pourra pas bénéficier d'une justice équitable aux Etats-Unis si les juges se basent sur la loi sur l'espionnage", a annoncé Mme Radack, fine connaisseuse des failles du système juridique des Etats-Unis.

Elle a souligné que la loi américaine sur l'espionnage ne faisait aucune différence entre la divulgation de l'information dans l'intérêt de la société et la vente de données secrètes aux ennemis.

"Tant qu'il n'y a pas de négociations — et (Edward) Snowden a dit l'autre jour qu'il n'y en a pas — et tant que la loi sur l'espionnage reste en vigueur, je ne pense pas qu'il puisse rentrer aux Etats-Unis", a-t-elle expliqué.

Edward Snowden a révélé en juin 2013 l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller les échanges par mail, messagerie instantanée, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde.

Suite à ses révélations, M.Snowden est recherché par la justice américaine. En août 2013, il a obtenu l'asile temporaire en Russie avant d'obtenir un permis de résidence de trois ans le 1er août 2014.

 

Lire aussi:

Snowden: cachés dans votre portable, les schtroumpfs vous espionnent
Snowden crée un compte Twitter pour s'abonner à la NSA
Snowden plaide pour un accord international sur la confidentialité
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
Tags:
procès, justice, espionnage, Edward Snowden, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook