Ecoutez Radio Sputnik
    Bâtiment russe en mer Méditerranée. Image d'illustration

    La marine russe prête à attaquer l'EI à tout moment

    © Photo. Ministère russe de la Défense
    International
    URL courte
    231390

    Les navires russes croisant en mer Méditerranée pourraient si besoin être impliqués dans les frappes contre l'Etat islamique en Syrie, a déclaré vendredi aux médias russes le vice-chef de l'état-major de l'armée russe, Andreï Kartapolov.

    A la question d'un journaliste visant à savoir si les navires russes croisant en mer Méditerranée pourraient être impliqués dans les frappes contre l'Etat islamique en Syrie, M.Kartapolov a répondu: "Sans aucun doute".

    Il a souligné que les navires n'utilisent pas leurs systèmes antiaériens contre les avions de la coalition anti-EI dirigée par les Etats-Unis.

    L'état-major de l'armée russe n'exclut pas la possibilité d'installer une base militaire en Syrie comprenant un corps d'infanterie et des forces navale et aérienne, a ajouté M.Kartapolov.

    Le 30 septembre l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

    Le 7 octobre, des missiles russes ont également été tirés sur les sites de l'EI depuis des navires en mer Caspienne.

    Au total, les Forces aérospatiales russes ont effectué plus de 600 frappes contre les positions de l'EI en Syrie depuis le début de l'opération aérienne le 30 septembre dernier.

    Les navires de la Flottille russe de la Caspienne ont en outre tiré 26 missiles de croisière Kalibr.

    Lire aussi:

    Hollande: coopérer avec la Russie, les Etats-Unis et l’Iran pour régler le conflit syrien
    La Syrie au menu d'une rencontre entre Hollande, Merkel et Cameron
    Syrie: l'Etat islamique bat en retraite
    Tags:
    navires, frappe aérienne, Etat islamique, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik