Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants en Hongrie (archives)

    La Hongrie ferme aux migrants sa frontière avec la Croatie

    © AFP 2019 ARMEND NIMANI
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    3214
    S'abonner

    Budapest a supprimé un important point de passage des migrants du côté de la Croatie.

    La Hongrie a fermé dans la nuit de vendredi à samedi, comme annoncé, un important point de passage des migrants à sa frontière croate, près de Zakany, désormais bloqué par une imposante clôture de barbelés, rapporte l'AFP.

    Juste après le passage d'un ultime groupe de centaines de migrants, les dernières ouvertures dans cette clôture qui se dresse en pleine campagne, au sud de la Hongrie, ont été hermétiquement obstruées un peu avant 01H00 (23H00 GMT) par les policiers hongrois, en application de la décision annoncée dans la journée par le gouvernement de Viktor Orban.

    Le pays possède cependant deux zones de transit où les migrants de Syrie et d'autres pays peuvent s'enregistrer et demander le statut de réfugié légalement.

    Vendredi, le ministre croate de l'Intérieur Ranko Ostojic a déclaré qu'après la décision de la Hongrie de fermer sa frontière vers la Croatie, Zagreb redirigerait les migrants qui transitent par son territoire vers la Slovénie.

    "Nous allons rediriger le corridor (destiné aux migrants — ndlr) vers la Slovénie", a déclaré M. Ostojic à la presse. Ce plan serait concerté avec la partie slovène.

    Selon le ministère croate de l'Intérieur, plus de 185.000 migrants sont déjà passés par la frontière du pays en provenance de Serbie. Jusqu'ici, ils étaient redirigés vers la frontière hongroise pour aller ensuite en Allemagne et dans d'autres pays d'Europe de l'ouest.

    Réaction slovène

    Afin de se préparer à l'arrivée prévisible de nombreux migrants de Zagreb, la Slovénie a suspendu vendredi même les liaisons ferroviaires avec la Croatie.

    "En raison de circonstances exceptionnelles, le trafic passager entre la Croatie et la Slovénie a été suspendu", indique la compagnie des chemins de fer slovènes sur son site internet. Cette "réaction" à "la migration des réfugiés" a été prise "en coordination avec les pouvoirs publics", selon la compagnie.

    Cet arrêt de la circulation des trains réguliers devrait s'accompagner de la mise en place de moyens de transports spéciaux dédiés au transit des migrants sur le territoire slovène.

    La Slovénie avait déjà interrompu ses liaisons ferroviaires avec la Croatie en septembre, confrontée à un premier afflux de quelques milliers de migrants souhaitant se rendre en Europe occidentale.

    Pour la Hongrie également, il ne s'agit pas d'une première fermeture de frontière. La police hongroise avait fermé à la mi-septembre le principal point de passage emprunté par les migrants pour traverser la frontière serbo-hongroise, à Röszke.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Migrants: la Bulgarie veut des centres d’accueil hors du territoire de l’UE
    Crise migratoire: "Mon pays de rêve, c'est la Hongrie"
    Migrants: la Hongrie a fermé sa frontière
    Hongrie: le parlement autorise l'armée à opérer à l'étranger
    Tags:
    crise migratoire, migrants, Croatie, Hongrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik