International
URL courte
141015
S'abonner

Selon un représentant de la banque d'investissement Goldman Sachs, "ce comportement est non seulement une violation flagrante des lois mais est également tout à fait incompatible avec les valeurs de l’entreprise".

La banque d'investissement Goldman Sachs Group a décidé de licencier 20 analystes dans leurs bureaux du monde entier (y compris Londres et New York) après que la direction ait révélé leur infraction aux règles d'exécution des tests internes, rapporte Bloomberg se référant au représentant de Goldman Sachs à Londres Sebastian Howell.

Les employés du département des titres de placement de la banque d'investissement sont soit déjà congédiés soit une procédure de licenciement est en cours.

De même, d'après Bloomberg, l'une des plus grandes banques des Etats-Unis JPMorgan Chase&Co. a licencié 10 de ses employés pour les mêmes raisons en septembre 2015.

"Ce comportement est non seulement une violation flagrante des lois mais est également tout à fait incompatible avec les valeurs de l’entreprise", a déclaré à l’agence le porte-parole de Goldman Sachs à Londres Sebastian Howell, en refusant toutefois de commenter les détails.

Selon des gens qui connaissent la procédure, les banquiers de Wall Street s'aident souvent les uns les autres lors des tests, puisque les exercices prennent beaucoup de temps et sont constamment répétés. Les banques d'investissement ont donc commencé à prendre des mesures pour prévenir les fraudes sur fond d'augmentation de l’attention portée par les autorités de réglementation.

"Dans les conditions actuelles, toute violation, ce qui est déjà inadmissible, sera traitée avec le plus grand sérieux", a affirmé le consultant du cabinet de recrutement Odgers Berndtson, Simon Hayes.

Lire aussi:

Licenciements à Air France: le coup de gueule de Mélenchon censuré
Licenciement massif à la BBC: 1.000 employés virés
Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
licenciement, banques, JPMorgan, Goldman Sachs Group Inc, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook