Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau russe

    L'Alaska hisse le drapeau russe

    © Sputnik . Alexander Kryazhev
    International
    URL courte
    81273
    S'abonner

    Le 18 octobre, l'Alaska hisse traditionnellement le drapeau tricolore russe à l'occasion de l'anniversaire du transfert de l'Alaska de la Russie aux États-Unis. Pour la première fois depuis presque un siècle, la délégation russe participe à ces festivités.

    Petite Diomède, Alaska, Etats-Unis
    © AP Photo / George A. Kalli/U.S. Army Corps of Engineers

    L'anniversaire de l'achat de l'Alaska, qui a eu lieu à Sitka le 18 octobre 1867, reste une des fêtes les plus importantes pour les habitants de la péninsule, qui commémorent chaque année la diversité de cultures et les perspectives historiques du peuple de l'Alaska. Cette année, la péninsule est fière d'accueillir une délégation russe parmi ses invités et a hissé le drapeau tricolore russe en son honneur.

    Les festivités prévues dans le cadre de l'Alaska Day débutent une semaine avant l'anniversaire, et culminent le 18 octobre par un défilé militaire et par une cérémonie de commémoration du passage de l'Alaska sous contrôle américain.

    Dans le cadre des activités consacrées à l'anniversaire, on organise également une vidéoconférence entre les représentants de Sitka, de New York, de Moscou et de Saint-Pétersbourg.

    Les autorités de l'Alaska et ses invités projettent d'évoquer de nombreux sujets, dont l'inauguration du Collège russe des arts, ainsi que la reconstruction de la maison du gouverneur de l'Amérique russe, détruite suite à une déflagration à la fin du XIXe siècle. En 1867, la cérémonie du transfert de l'Alaska de la Russie aux USA s'est tenue juste devant ce bâtiment historique.

    Lire aussi:

    Ces Esquimaux qui se cherchent à travers le détroit de Béring
    Le Pentagone veut installer un radar de détection précoce en Alaska
    Un dialecte unique du russe toujours parlé en Alaska
    Tags:
    festivités, anniversaire, achat, Russie, États-Unis, Alaska
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik