Ecoutez Radio Sputnik
    Yémen

    Les autorités yéménites prêtes à négocier avec les houthis

    © Flickr/ Annemee Siersma
    International
    URL courte
    3220

    Les autorités yéménites sont prêtes à des négociations avec les insurgés houthis ainsi qu'avec l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh, qui s'est rallié à eux, selon le gouvernement yéménite.

    Auparavant, le mouvement houthis d'Ansar Allah ("les partisans d'Allah") a adressé une lettre au Secrétaire Général de l'Onu afin d'annoncer qu'il était prêt à rejoindre la table des négociations.

    "Le gouvernement du Yémen s'est mis d'accord pour participer aux négociations", lit-on dans le communiqué du gouvernement cité par Reuters.

    Les affrontements entre les autorités yéménites et les insurgés houthis se sont intensifiés en août 2014. En janvier 2015, la branche armée des Houthis, Ansar Allah, s'est emparée de la capitale du pays. Le président Abd Rabo Mansour Hadi s'est d'abord réfugié à Aden, mais la prise de cette ville par les insurgés chiites, le 25 mars, l'a contraint de quitter le pays.

    L'Arabie saoudite soutenue par Bahreïn, le Qatar, le Koweït et les Emirats arabes unis a lancé le 26 mars une opération aérienne contre les Houthis. L'Egypte, la Jordanie, le Maroc et le Soudan ont également rejoint la coalition. Selon les estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les hostilités au Yémen ont fait plus de 1.900 morts.

    Lire aussi:

    Au Yémen, 95% de civils tués lors des frappes aériennes
    Amnesty: les USA complices de crimes de guerre au Yémen
    Silence, on tue au Yémen: une frappe contre un mariage fait plus de 20 morts
    Le Yémen dément avoir rompu ses relations diplomatiques avec l'Iran
    Tags:
    Ansarullah, négociations, Ali Abdallah Saleh, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik