Ecoutez Radio Sputnik
    Poignée de main entre Poutine et Porochenko

    Médias ukrainiens: Cachez cette poignée de mains que nous ne saurions voir

    © Photo. Capture d'écran: Instagram
    International
    URL courte
    31357

    L'ex-producteur d'une chaîne de télévision ukrainienne pointe du doigt la propagande à laquelle sont soumis les médias dans le pays.

    Tout le monde sait aujourd'hui que le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien se sont serré la main lors du sommet à Paris, le 2 octobre. Le chef d'Etat français François Hollande a même publié sur son compte officiel Instagram une vidéo immortalisant cette poignée de main historique.

    Nous discutons actuellement avec Angela Merkel, Vladimir Poutine et Petro Porochenko de la situation en Ukraine

    Видео опубликовано François Hollande (@fhollande) Окт 2 2015 в 7:17 PDT

    Cependant, cette sortie brusque de M.Porochenko, où il s'est publiquement montré en termes amicaux avec le dirigeant russe, allait définitivement à l'encontre de la ligne politique du pays. Pour cette raison, les autorités de Kiev ont fermement interdit à la télévision ukrainienne de la passer à l'antenne.

    "Alors, M.Porochenko a serré la main de M.Poutine, mais désirait que les Ukrainiens ne le sachent pas. Il est bien étrange que toutes les chaînes ukrainiennes aient passé cet évènement sous silence", s'est indigné sur sa page Facebook l'ex-producteur de la chaine ukrainienne "112 Ukraine", Victor Zoubrizkiï.

    D'après M.Zoubrizkiï, "112 Ukraine" voulait diffuser cette poignée de main, mais a pourtant subit une pression de la part de l'administration présidentielle, qui avait auparavant menacé la chaîne de lui intenter des procès, de la vendre, de la priver de sa licence de diffusion, voire de se venger directement de ces journalistes.

    L'appareil présidentiel et les "services correspondants" "ont téléphoné non pas à M.Porochenko pour qu'il ne serre pas la main à Poutine, mais ont téléphoné la chaîne afin qu'elle ne diffuse pas cela" a protesté Victor Zoubrizkiï.

    "M.Porochenko prend en grippe non seulement la liberté d'expression, la vérité, mais également l'existence de tout "autre point de vue". Cela empêche de piller (…) le gouvernement ukrainien, en privant le peuple ukrainien de son avenir", a déploré  M.Zoubrizkiï.


    Lire aussi:

    La carte de Kiev bientôt purgée de toute référence à Moscou
    Hollande publie une vidéo immortalisant la poignée de main entre Poutine et Porochenko
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Tags:
    propagande antirusse, médias, Petro Porochenko, Vladimir Poutine, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik