Ecoutez Radio Sputnik
    Des réfugiés syriens, Hongrie, septembre 2015

    Les Syriens préfèrent la loterie des visas au programme US pour les réfugiés

    © AFP 2019 ARIS MESSINIS
    International
    URL courte
    1112
    S'abonner

    Les Syriens fuyant leur pays dévasté par la guerre ont plus de chance d'aller aux Etats-Unis grâce à la loterie des visas que par le biais d'un rigoureux programme de traitement des réfugiés, a déclaré auprès du Sputnik Larry Yungk, responsable au Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

    "Les Syriens qui ont gagné la loterie des visas sont plus nombreux que ceux qui sont arrivés par le biais du programme pour les réfugiés", a constaté Larry Yungk.

    Depuis l'année 2011, approximativement 1,900 Syriens se sont installés aux Etats-Unis, alors que 30,000 ont quitté leur pays pour s'installer ailleurs, a précisé M. Yungk.

    Pourtant, d'après lui, le programme pour les réfugiés n'est pas la voie la plus facile pour atteindre les Etats-Unis.

    En septembre, le président américain a annoncé que les Etats-Unis accepteraient 10,000 réfugiés syriens cette année.

    La déclaration du président avait suscité des craintes pour la sécurité nationale chez les membres du Congrès à majorité républicaine, qui ont affirmé que les membres du groupe terroriste Etat islamique essayeraient de se mélanger aux millions de réfugiés syriens pour demander l'asile à l'étranger. 

    M. Yaungk a expliqué que les procédures de sécurité pour traiter les réfugiés, préalables à leur entrée dans le pays, étaient extrêmement rigoureuses.

    "Mis à part les réfugiés, aucune autre catégorie de migrants n'a une entrevue en tête-à-tête avec le Département de la sécurité intérieure des États-Unis", a dit le spécialiste, avant d'ajouter que l'entretien pouvait durer de quatre à six heures. 

    Le Département d'Etat américain estime que l'examen minutieux d'un refugié peut prendre de 18 à 24 mois, avant qu'il soit autorisé à entrer dans le pays.

    Le Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du Département d'Etat américain estime à 250 milles le nombre de réfugiés du monde entier ayant réussi à passer à travers le système de contrôle 


    Lire aussi:

    Réfugiés: un centre d'hébergement incendié en Suède
    Plan pour les réfugiés: l'UE va-t-elle déjà échouer?
    L'enfer dans un camp de réfugiés à Calais
    Tags:
    Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), examen, entretien, lotterie, visas, réfugiés, Bureau de la population, des réfugiés et des migrations (PRM), Département d'Etat des Etats-Unis, Larry Yungk, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik