International
URL courte
17574
S'abonner

En Syrie, théâtre d'opérations anti-terroristes, les djihadistes ne renoncent pas à leurs plans d'expansion ultérieure et de déstabilisation de régions entières, a déclaré mardi le président russe Vladimir Poutine.

Face à plus de 500 frappes aériennes contre les positions de l'EI effectuées depuis le début de la campagne aérienne russe, le 30 septembre, les djihadistes ne renoncent toujours pas à leurs ambitions hégémoniques et se préparent à une expansion ultérieure.

"S'étant installés en Syrie et dans plusieurs autres pays du Moyen-Orient, les terroristes ont fait et continuent à faire des projets d'expansion ultérieure et de déstabilisation de régions entières", a estimé le chef d'Etat russe lors de son intervention au Kremlin, mardi, à l'occasion de la présentation de grands officiers désignés au postes de commandants.

"Ils (les djihadistes, ndlr) ont recruté et poursuivent le recrutement de rebelles, ressortissants de nombreux pays, y compris, malheureusement, la Russie et les pays de la Communauté des Etats Indépendants", a ajouté M. Poutine.

Le président russe a également rappelé que la Russie avait entamé sa campagne militaire en Syrie en tant que mesure préventive, et que le soutien militaire à l'armée syrienne était en pleine conformité avec la doctrine militaire russe ainsi qu'avec les lois internationales.

Le 30 septembre, l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Depuis lors, l'aviation russe a réalisé près de 700 vols en Syrie en effectuant plus de 500 frappes contre les positions de l'EI et poursuit activement son offensive d'ampleur.

Lire aussi:

Syrie: des avions russes continuent de cibler les positions de l’EI
Les nouvelles capacités militaires russes en Syrie impressionnent
Syrie: pourquoi la Troisième guerre mondiale est loin d'éclater
Syrie: 49 positions de l'EI bombardées par la Russie en 24 heures
Tags:
terrorisme, lutte antiterroriste, opération militaire, frappe aérienne, Etat islamique, Vladimir Poutine, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook