Ecoutez Radio Sputnik
    Ayelet Shaked

    Israël pourrait modifier le code pénal pour poursuivre les enfants "terroristes"

    © AFP 2019 Gali Tibbon
    International
    URL courte
    43831
    S'abonner

    La ministre israélienne de la Justice Ayelet Shaked cherche à amender le code pénal pour rendre possible l'emprisonnement des jeunes de moins de 14 ans en cas de crimes de nature terroriste.

    Cette proposition de Mme Shaked est liée à l'incident qui a eu lieu lundi, quand un jeune Palestinien de 13 ans, du nom d'Ahmad Manasrah, a attaqué à Jérusalem un jeune juif de son âge au couteau, selon le Jerusalem Post.

    Actuellement, selon le code pénal israélien, les mineurs peuvent être poursuivis par la justice à partir de 12 ans et peuvent être envoyé en prison à partir de 14 ans. Cette loi donc permet à Ahmad Manasrah d'éviter la détention pour un crime grave.

    La ministre de la Justice cherche à changer la loi le plus vite possible afin que le jeune Palestinien ne puisse pas éviter la prison.

    Si le code pénal n'est pas amendé, la justice israélienne pourrait ajourner l'examen du dossier par le tribunal à janvier 2016, quand Ahmad Manasrah aura 14 ans. L'adolescent peut également être envoyé dans une colonie pénitentiaire jusqu'à ses 20 ans.

    Le porte-parole de la ministre n'est pas certain que le code pénal puisse être amendé suffisamment vite pour l'appliquer dans le cas d'Ahmad Manasrah mais il espère que cette mesure pourra être efficace à l'avenir.

    Lundi, Ahmad Manasra a attaqué à Jérusalem un jeune juif de son âge au couteau lundi avant d'être violemment vengé par des adultes armés. Après avoir blessé un adolescent de son âge alors qu'il montait sur son vélo pour s'échapper, très vite, Ahmad a été poursuivi par des adultes, prêts à l'achever et qui l'ont rabattu vers les garde-frontières. Ceux-ci ont ouvert le feu et l'ont blessé par des tirs. Son cousin est mort, renversé intentionnellement par une voiture alors qu'il tentait de fuir.

    Lire aussi:

    Israël a arrêté un des fondateurs du Hamas
    Israël vs Palestine : la guerre de l'information fait rage
    Israël: la police autorisée à boucler des quartiers arabes de Jérusalem
    Israël déclare la guerre aux lanceurs de pierres
    Tags:
    terrorisme, code pénal, Ayelet Shaked, Palestine, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik