International
URL courte
105894
S'abonner

L'annonce de morts des Russes dans les frappes aériennes en Syrie fait partie de la guerre de l'information, rapporte le ministère russe des Affaires étrangères.

Les rapports des médias occidentaux sur la mort de citoyens russes lors des frappes aériennes en Syrie ne sont pas prouvés et font partie d'une guerre de l'information, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

"Le problème est que lors de la préparation du matériel contenant cette information, l'agence Reuters n'a pas téléphoné au ministère russe des Affaires étrangères, pas une seule fois", a annoncé Maria Zakharova. 

Plus tôt, l'agence Reuters a rapporté, citant "une source gouvernementale," que trois Russes avaient été tués dans un bombardement des positions de l'armée syrienne à Lattaquié.

Le ministère russe de la Défense a déclaré qu'il n'y avait pas de victime parmi les membres des forces armées russes et syriennes. L'ambassade russe à Damas a également démenti cette information.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Le siège de CNN à Atlanta vandalisé par des manifestants après la mort de George Floyd - vidéo
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
frappe aérienne, Maria Zakharova, Damas, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook