Ecoutez Radio Sputnik
    Lance-missiles Stinger

    Les insurgés syriens demandent des Stingers aux USA

    © Flickr / U.S. Pacific Command
    International
    URL courte
    60999
    S'abonner

    Les insurgés syriens se sont adressés à la coalition US avec la demande de leur livrer des lance-missiles Stinger pour lutter contre l'aviation russe. Les Etats-Unis n'ont pas encore donné leur autorisation, craignant que les missiles ne se retrouvent entre les mains de terroristes.

    Les groupes d'opposition bénéficiant en Syrie du soutien des Etats-Unis demandent qu'on leur livre des lance-missiles sol-air américains à courte portée afin d'abattre les hélicoptères russes, dont les tirs d'appui permettent à l'armée syrienne de mener son offensive, rapporte le quotidien américain The Times.

    Un combattant de l'armée libre syrienne Abou Omar, principale force armée opposée, a déclaré au quotidien britannique que les combattants avaient besoin de ces lance-missiles comme "un enfant a besoin du lait de sa mère". "Cela nous donnerait un grand avantage et aiderait à gagner la guerre", a-t-il expliqué.

    A la mi-octobre, le New York Times américain déclarait que juste après le début de l'opération russe en Syrie, début octobre, plusieurs commandants des groupes insurrectionnels avaient adressés à l'Occident une demande de leur fournir des lance-missiles. Ils avaient transmis cette demande via le centre opérationnel en Turquie, où on leur a promis de transmettre leur requête au gouvernement des pays membres de la coalition menée par les Etats-Unis.

    Pour le moment, Washington refuse de livrer des lance-missiles aux insurgés, de crainte que les armes se retrouvent en possession des extrémistes et soient utilisées contre l'aviation américaine, précise le Times.

    Le FIM-92 Stinger est un lance-missile sol-air américain à courte portée utilisé pour atteindre les hélicoptères ou les avions de combat à basse altitude.

    Il est bien connu du grand public en raison de sa diffusion aux moudjahidines pour combattre les troupes soviétiques, qui faisaient un grand usage des hélicoptères et de l'appui feu aérien pendant la 1re guerre d'Afghanistan.

    Depuis le 30 septembre, la Russie effectue des frappes aériennes sur le territoire du groupe terroriste Etat islamique en Syrie, à la demande du président syrien Bachar el-Assad. 

    Entre-temps, les Forces aériennes russes ont fait 750 frappes, ont éliminé des centaines de djihadistes, des dizaines de postes de commandement, de dépôts et d'autres positions. En outre, 26 avions-fusées ont été lancés par les navires militaires de la flottille de la Caspienne. Ils ont frappé les positions de l'EI avec succès.


    Lire aussi:

    Moscou: les activités de la coalition en Syrie ont renforcé l'EI
    Diplomate syrien: la Russie a fait plus que la coalition occidentale en un an
    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Tags:
    munitions, lance-missiles, opposition modérée, coalition, insurgés, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik