International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
62795
S'abonner

Malgré un temps frais et la pluie, le nombre de protestataires réclamant la démission du gouvernement ukrainien continue d'augmenter ces derniers jours.

Près d'un millier de personnes exigeant la démission du gouvernement ukrainien ont installé des tentes près du bâtiment du Conseil des ministres à Kiev, annoncent vendredi les médias locaux.

Les protestataires, venus non seulement de Kiev, mais aussi de différentes régions de l'Ukraine, sont opposés à la hausse de tarifs de l’énergie. Les manifestants arborent des banderoles sur lesquelles on peut lire "Non à la hausse de tarifs", "La hausse des prix, c'est le génocide du peuple", "LeParti radical d’Oleg Liachko est la seule alternative au pouvoir mensonger".

Le député de la Rada suprême (parlement ukrainien) et le chef adjoint de la fraction du Parti radical Andreï Lozovoï estime que "le gouvernement a réduit le peuple à choisir entre l'achat de pain ou de médicaments". Selon lui, après les élections législatives (prévues le 25 octobre, ndlr) les habitants recevront les nouvelles factures pour les services communaux et des dizaines de milliers de personnes rejoindront les protestataires.

"Le pouvoir actuel a surpassé les "acquis" de Ianoukovitch, et tout le monde en est conscient", a souligné le député.

Les journalistes notent que le camp de protestataires est très bien organisé, avec les tentes toutes neuves, des stocks de vêtements chauds, et du bois de chauffage. Il va sans dire que l'attribut de tous les Maïdan (place centrale de Kiev ayant donné son nom à différents soulèvements, ndlr) précédents, les fûts en acier à l'intérieur desquels il y a toujours du feu, sont présents dans le camp.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Les mannequins à l'assaut du pouvoir en Ukraine
Ukraine: les nationalistes manifestent dans la capitale
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Tags:
manifestation, protestations, revendications, Andreï Lozovoï, Oleh Liachko, Kiev, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook