International
URL courte
61243
S'abonner

Près de 240 bureaux de vote en Ukraine n'ont pas pu ouvrir. L'opposition affirme que le pouvoir a trouvé un prétexte formel pour saper les élections locales.

237 bureaux de vote n'ont pas ouvert leurs portes en Ukraine le jour des élections locales le 25 octobre, selon le service de presse du ministère de l'Intérieur. 23 réclamations concernant des violations du processus de vote ont été enregistrées.

Dans la ville de Marioupol (région de Donetsk, est de l'Ukraine), la commission électorale territoriale (CET) a exigé de reporter les élections au 15 novembre, en arguant les nombreuses violations relatives à l'impression des bulletins de vote. "Des bulletins non emballés, non scellés ou plusieurs fois scellés" auraient été notamment découverts. Les élections ont également été annulées à Krasnoarmeïsk (région de Donetsk).

Le Bloc d'opposition impute au pouvoir en place l'annulation des élections à Marioupol, ville proche des régions russophones insurgées. "Se rendant compte qu'elles perdent les élections, les autorités ont ordonné à leurs représentants au sein de la CET de Marioupol de tout faire pour que les élections échouent dans une grande ville de 500.000 habitants. Et elles ont finalement trouvé un prétexte formel", lit-on dans une déclaration du bloc.

Les explications du directeur de l'imprimerie et les confirmations du groupe d'enquête selon lesquelles les bulletins en question avaient été dès le départ imprimés comme une version d'essai n'ont pas été prises en compte par la majorité des membres de la CET soutenant le pouvoir en place.

Les élections locales selon de nouvelles règles se déroulent dimanche pour la première fois en Ukraine. Les habitants élisent les maires et les conseils municipaux simultanément, c'est-à-dire votent pour un candidat et pour la force politique qu'il représente.

Lire aussi:

Kiev pose 4 conditions aux élections dans le Donbass
Le bout du tunnel encore "très loin" selon Kiev
Timochenko: Kiev laisse les oligarques contrôler l'Ukraine
Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Tags:
opposition, élections, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook