International
URL courte
137
S'abonner

Ces nouvelles mesures devront apaiser les violences entre Israéliens et Palestiniens.

Israël et la Jordanie tentent d'endiguer les tensions israélo-palestiniennes en se mettant d'accord sur de nouvelles mesures régissant l'esplanade des Mosquées, a déclaré le secrétaire d'État américain John Kerry à l'issue d'entretiens séparés avec le roi Abdallah II de Jordanie et le président palestinien Mahmoud Abbas samedi à Amman.

D'après lui, cet accord prévoit une vidéosurveillance permanente de l'esplanade qui "va offrir une visibilité et une transparence totales".

De son côté, le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a confirmé le maintien du statut quo sur le Mont du Temple et a exprimé son respect pour le rôle historique du roi de Jordanie en tant que protecteur de la mosquée al-Aqsa.

"Israël continuera à appliquer sa politique suivie de longue date: les musulmans prient sur le Mont du Temple; les non-musulmans visitent le Mont du Temple", a déclaré M. Netanyahu dans un communiqué.

Depuis le début du mois d’octobre 2015, 10 Israéliens ont été les victimes d'une vague d’agressions de la part des Palestiniens. Plus de 50 Arabes ont été tués par les forces de sécurité israéliennes. Il y a eu des dizaines de blessés des deux côtés.

Lire aussi:

Journalistes de l'AFP agressés par des soldats israéliens en Cisjordanie
Des milliers d'Arabes israéliens rassemblés en solidarité avec les Palestiniens
Washington promet de punir ceux qui «violent» les «sanctions de l'Onu» contre l'Iran
Tags:
agression, John Kerry, Benjamin Netanyahu, Jordanie, États-Unis, Palestine, Israël, Jérusalem
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook