Ecoutez Radio Sputnik
    SU-25

    La Russie a frappé 285 positions terroristes en 3 jours en Syrie

    © Sputnik . Andrei Aleksandrov
    International
    URL courte
    191191
    S'abonner

    L'aviation russe a en l'espace de trois jours porté des frappes sur 285 positions de l'Etat islamique et du front Al Nosra, a déclaré lundi le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    "Lors des derniers trois jours les avions russes ont effectué 164 sorties militaires et ont frappé 285 positions de l'EI. Lors des dernières 24 heures ils ont fait 59 sorties militaires et ont frappé 94 positions terroristes dans les provinces de Hama, Idleb, Lattaquié, Damas et Deir ez-Zor", a précisé M. Konachenkov.

    Selon lui, des avions d'attaque Su-25 ont détruit trois fortifications de l'EI fournies des fortifications blindées de l'EI et des positions pour les lances-mines.

    Le 30 septembre, l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

    Depuis le début de la campagne militaire, l'aviation russe a effectué plus de 930 sorties, a éliminé des centaines de djihadistes, des dizaines de postes de commandement, de dépôts et d'autres positions. 

    En outre, 26 avions-fusées ont été lancés par les navires militaires de la flottille de la Caspienne. Ils ont frappé les positions de l'EI avec succès et poursuivent activement leur offensive d'ampleur.

    Lire aussi:

    L'armée russe en Syrie équipée mieux que jamais
    L'opération en Syrie oblige les usines d'armement russes à un rendement accru
    Assad compare la Syrie à l'Ukraine
    Lattaquié, région syrienne la plus sûre grâce aux forces aériennes russes
    Tags:
    frappe aérienne, bombardements, Etat islamique, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik