Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de l'UE

    "Nous sommes à un pas de la chute de la zone Schengen"

    © Flickr
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    231023
    S'abonner

    Tout comme beaucoup d’autres pays européens, la Slovaquie est touchée par la crise migratoire actuelle. L’attitude critique des citoyens du pays envers la crise semble être liée à leurs reproches adressés à l’Union européenne. Ces sujets ont été évoqués par l’éditeur du quotidien slovaque Hlavne spravy Robert Sopko, dans un entretien pour Sputnik.

    M.Sopko estime que les autorités slovaques ou hongroises ne peuvent pas déclarer la sortie potentielle du pays de l'Union européenne. Cependant, le journaliste admet que la situation se développe très rapidement et que de telles déclarations pourraient devenir une réalité dans l'avenir.

    "Mais nous sommes à un pas de la chute de la zone Schengen. Il y a plusieurs mois, personne ne pouvait rien imaginer de tel", souligne M.Sopko.

    Selon l'interlocuteur de Sputnik, les Slovaques ont une attitude positive à l'égard de deux aspects liées à l'Union européenne: la possibilité de libre circulation et la monnaie unique. Ces deux choses ont beaucoup simplifié la vie des citoyens. Mais aujourd'hui, ces deux aspects sont menacés à cause des problèmes économiques et de la crise migratoire.

    "Les migrants n'ont fait qu'aggraver la situation. L'Union européenne est caractérisée par le fait qu'elle ne résout pas les problèmes, mais qu'elle répartie seulement les conséquences négatives", déclare M.Sopko qui ajoute que tous ces effets provoquent le mécontentement de la population.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Plus de 700.000 migrants ont traversé la Méditerranée en 2015, pression maximale sur l'UE
    L'UE créera un mécanisme de protection civile pour aider les migrants
    Crise des migrants: vers une dislocation de l'UE?
    Chancelier autrichien: l’UE joue son avenir dans la crise des migrants
    Tags:
    crise migratoire, migrants, réfugiés, Union européenne (UE), Europe, Slovaquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik