Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants, Serbie

    Pour rejoindre l'UE, la Serbie doit accueillir plus de migrants

    © AFP 2019 Darko Vojinovic
    International
    URL courte
    Crise migratoire (785)
    25169

    Le plan d’actions destiné à résoudre la crise migratoire actuelle prévoit la participation de la Serbie comme une condition de son intégration européenne, ont annoncé au journal serbe Danas les sources diplomatiques responsables de l’aide pour le pays liée aux réfugiés.

    Selon ces sources, la Serbie ne pourra plus diriger indépendamment les migrants vers les frontières avec la Hongrie et la Croatie. Le pays sera alors obligé de construire des structures pour héberger des dizaines de milliers de réfugiés du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord qui resteront donc longtemps sur le territoire serbe.

    Suivant les décisions de la récente réunion à Bruxelles, l'agence Frontex sera chargée de surveiller le fonctionnement des points de passage et le processus d'enregistrement à la frontière serbo-croate. Cependant, d'après le journal Danas, les représentants de l'agence n'arriveront à la frontière qu'en février, parce que l'organisation de leur arrivée prend plusieurs mois.

    Selon les interlocuteurs du journal, le plan d'actions approuvé à Bruxelles concerne non seulement les pays de l'Union européenne, mais également les pays souhaitant la rejoindre. Et les autorités occidentales attendent des pays balkaniques de l'ouest la répartition de 100.000 de réfugiés, dont la majorité pourraient être hébergés en Serbie.

    Michael Davenport, le chef de la délégation de l'Union européenne en Serbie, a déjà salué l'intention du pays de participer de façon active dans la résolution de la crise migratoire actuelle.

    Les experts soulignent les graves problèmes liés à la crise migratoire. Bruxelles est en retard dans la résolution de la crise, et le plan reflète les désaccords au sein de l'Union européenne qui veut transférer le problème aux autres pays, estime l'expert Dragomir Andjelkovic dans un entretien avec Sputnik.

    Selon Pavle Kilibarda, responsable du Centre des droits de l'homme à Belgrade, qui a évoqué ce sujet dans un entretien avec Sputnik, on ignore si le plan européen est capable de résoudre les problèmes de la migration à long terme.

    La crise migratoire actuelle a touché beaucoup de pays balkaniques ainsi que de l'Europe occidentale. Des centaines de milliers de migrants sont déjà arrivés sur le territoire européen.

    Dossier:
    Crise migratoire (785)

    Lire aussi:

    Plus de 700.000 migrants ont traversé la Méditerranée en 2015, pression maximale sur l'UE
    L'UE créera un mécanisme de protection civile pour aider les migrants
    Crise des migrants: vers une dislocation de l'UE?
    Chancelier autrichien: l’UE joue son avenir dans la crise des migrants
    Tags:
    crise migratoire, migrants, frontière, réfugiés, Union européenne (UE), Serbie, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik