Ecoutez Radio Sputnik
    frontière avec la Slovénie

    L'Autriche veut fermer aux migrants sa frontière avec la Slovénie

    © AP Photo / Gyorgy Varga/MTI
    International
    URL courte
    Crise migratoire (788)
    1210
    S'abonner

    Vienne prend cette mesure après les récentes tentatives de milliers de migrants de traverser la Slovénie afin de rejoindre l'Allemagne et l'Autriche.

    L'Autriche vise à édifier une barrière le long de sa frontière avec la Slovénie afin de contrôler le flux de migrants, a annoncé mercredi la ministre autrichienne de l'Intérieur, Johanna Mikl-Leitner.

    "Il s'agit d'assurer une entrée ordonnée, contrôlée dans notre pays, et non pas de fermer la frontière", a expliqué la ministre à la télévision Oe1, en précisant que "ces dernières semaines, des groupes de migrants se sont montrés plus impatients, agressifs et émotifs" et "il s'agit de prendre toutes les précautions".

    Johanna Mikl-Leitner n'a cependant pas donné de précisions sur la forme que prendrait cette barrière, qui selon plusieurs médias s'étendra sur plusieurs kilomètres de part et d'autre du point de passage de la frontière, rapporte l'AFP.

    La ministre avait été la cible de nombreuses critiques la semaine dernière, en Autriche, lorsqu'elle avait plaidé pour la construction d'une "forteresse Europe". En outre, le parti social-démocrate du chancelier Werner Faymann, ainsi que le ministre autrichien de la Défense Gerald Klug, se sont déjà prononcés pour les systèmes de barrière afin d'être en mesure de contrôler l'arrivée des migrants.

    La Hongrie avait fermé, mi-octobre, aux migrants une deuxième de ses frontières, celle avec la Croatie, désormais affublée d'une clôture de barbelés, entraînant le déplacement vers la Slovénie de l'itinéraire des migrants et des réfugiés remontant de la Grèce vers le nord de l'Europe. Près de 90.000 migrants ont transité en Slovénie depuis le 17 octobre.

    Dossier:
    Crise migratoire (788)

    Lire aussi:

    Chancelier autrichien: l’UE joue son avenir dans la crise des migrants
    Pour rejoindre l'UE, la Serbie doit accueillir plus de migrants
    Plus de 700.000 migrants ont traversé la Méditerranée en 2015, pression maximale sur l'UE
    Tags:
    crise migratoire, migrants, migration, Johanna Mikl-Leitner, Werner Faymann, Vienne, Slovénie, Autriche, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik