International
URL courte
2134
S'abonner

Au Yémen, plusieurs personnes ont été blessées et d'autres tuées à l'hôpital de "Médecins sans frontières" sous les frappes aériennes de la coalition des pays arabes le ministère yéménite de la Santé.

Au Yémen, plusieurs personnes ont été blessées et d'autres tuées à l'hôpital de "Médecins sans frontières" sous les frappes aériennes de la coalition des pays arabes, a déclaré le porte-parole du ministère yéménite de la Santé Tamim ash-Shami.

L'hôpital de l'organisation internationale "Médecins sans frontières", situé dans la province de Sada dans le nord-ouest de Yémen, a été frappé par des avions lundi soir, alors que des employés et des patients se trouvaient dans le bâtiment. On suppose, que ce sont les avions de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite qui ont effectué ces frappes aériennes. Ce que nie cette dernière.

"Suite aux bombardements il y a des blessés et des morts mais leur nombre n'est pas encore précisé", a déterminé M. Ash-Shamim.

Le matin, la MSF a rapporté qu'il y avait sept blessés et aucun mort. Les blessés n'ont pu être transférés dans un autre hôpital avant mardi matin à cause de la crainte de nouvelles frappes.

Une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite mène depuis mars des raids aériens intensifs contre les rebelles chiites Houthis qui contrôlent la capitale yéménite Sanaa et le nord du Yémen.

Lire aussi:

L'hôpital de MSF au Yémen, un bombardement délibéré?
500 membres de l'EI transférés de Syrie au Yémen dans des avions turcs
30 soldats alliés tués "par erreur" au Yémen
Au Yémen, 95% de civils tués lors des frappes aériennes
Tags:
frappe aérienne, victimes, Médecins sans frontières (MSF), Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook