International
URL courte
65118
S'abonner

L'Otan s'apprête à augmenter le nombre de troupes dans les pays membres de l'Alliance près de la frontière russe, rapportent les milieux diplomatiques et militaires de l'organisation.

"Les pays de l'Otan discutent de la possibilité d'augmenter le nombre de troupes basées près des frontières avec la Russie et sous commandement officiel de l'alliance. Cela représente de nouveaux efforts afin de circonscrire la Russie", écrit The Wall Street Journal.

L'Otan envisage des projets de renforcement de ses forces militaires. Le premier prévoit le déploiement d'un bataillon de 800 à 1000 personnes en Pologne et dans chacun des trois pays Baltes. Le second prévoit l'envoi d'un bataillon qui sera déployé sur les territoires de ces quatre pays.

D'après les sources de la revue, la plupart des pays de l'alliance sont d'accord avec cette initiative. Pourtant, elle n'a pas été bien accueillie en Allemagne, dont les représentants ont déclaré qu'ils ne voulaient pas considérer la Russie  comme un ennemi et la couper de l'Europe.

Ainsi, Berlin pourrait s'opposer à un scénario rigide mais approuver une approche plus nuancée, estiment les interlocuteurs du Wall Street Journal.

Ils ont fait remarquer que ces projets se trouvaient actuellement au stade de l'élaboration.

Plus tôt, les représentants des États-Unis ont déclaré leur intention d'envoyer 150 soldats américains en Pologne et dans chacun des Pays Baltes, où ils se trouveront sous le commandement de l'Otan.


Lire aussi:

Alors, l'Otan respecte l’interdiction de bases près des frontières russes?
Relents de guerre froide: des Madrilènes disent "non" à l’Otan
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Tags:
armée, frontière, OTAN, pays baltes, Pologne, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook