International
URL courte
956623
S'abonner

Les militaires de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord à peau noire déployés en Estonie n'y sont pas accueillis à bras ouverts et subissent des agressions verbales, voire physiques.

Cette attitude malveillante de la part de la population locale a obligé le commandant en chef des forces aériennes estoniennes Jaak Tarien à écrire un post sur Facebook où il a exprimé sa honte pour ses compatriotes osant outrager des soldats de l'Otan en service en Estonie:

"Aujourd'hui, j'ai été contraint de rougir de honte en raison du comportement de nos compatriotes. J'ai observé à Tapa (nord-est de l'Estonie, ndlr) les exercices de l'escadrille américaine qui venait d'arriver. J'ai demandé à mes collègues comment se portaient les plus de 300 soldats de l'escadrille. Tout allait bien: bel endroit, des Estoniens fiers de leur pays, belles maisons, rues propres. Mais il est difficile d'expliquer pourquoi ils sont mal accueillis dans la ville s'ils sont nos alliés. Je me suis renseigné et il s'est avéré que les soldats dont la couleur de peau était différente avaient dû subir des agressions verbales, voire physiques", s'est indigné Jaak Tarien.

Le commandant en chef des forces aériennes estoniennes est d'avis que la haine envers les personnes de peau noire fait de l'Estonie "un pays solitaire et faible".

"Lorsque vous vous en prenez à des gens qui se trouvent devant un hôtel ou bien quand vous criez dans un restaurant ‘allez-vous-en au Nigeria’, vous vous en prenez à des personnes qui protègent votre indépendance et qui, s’il le faut, donneront leur vie pour notre liberté", a lancé Jaak Tarien.

A l’heure qu’il est, la Pologne, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie abritent 150 militaires américains respectivement. L'administration US envisage actuellement de les placer sous les ordres directs de l'Alliance

Depuis le début de la crise en Ukraine, l'Alliance atlantique ne cesse de renforcer sa présence dans la région de la mer Baltique. Depuis le 1er mai 2015, la mission Baltic Air Policing chargée de protéger l'espace aérien des pays Baltes a doublé le nombre d'avions déployés en Lituanie, le portant à huit appareils. Elle a également envoyé quatre chasseurs F-16 des forces aériennes danoises en Estonie.


Lire aussi:

Bataille pour les minorités russophones?
Nouveau centre de commandement de l'Otan bientôt à Cracovie
Des chasseurs américains A-10 bientôt déployés en Estonie
Nouvelle attaque dans une école maternelle en Chine – vidéo
Tags:
racisme, armée, OTAN, Jaak Tarien, Estonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook