Ecoutez Radio Sputnik
    Dégustation d'insectes

    Non à la viande cancérogène, mais oui aux algues et aux insectes

    © Flickr/ murielle29
    International
    URL courte
    25225
    S'abonner

    Menu du jour dans un proche avenir: insectes et algues. Si ces produits ne font pas vraiment saliver, ils pourraient pourtant se retrouver dans nos assiettes d’ici quelques années.

    Récemment, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a inclus la viande transformée dans la liste des produits hautement cancérogènes, au même titre que le tabac et l'alcool ainsi que la viande rouge, ce qui a provoqué une émotion que les hommes d'affaires comparent à la panique causée par la maladie de la vache folle.

    En raison de la menace bovine, les vendeurs "de sources d'aliments alternatifs" ont décidé de tirer profit de la situation et de proposer aux consommateurs des algues, des insectes et toutes sortes d'erzats fabriqués en laboratoire.

    Bien que certaines espèces d'insectes soient déjà autorisées à la vente en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark et au Royaume-Uni, la Commission européenne vise à accorder la résolution sur la vente de cette "alimentation nouvelle" à chaque pays individuellement. Ce projet de la loi a déjà été adopté en première lecture, tandis que son adoption pour l'ensemble de l'UE pourrait prendre, selon les normes, au moins deux ans.

    Donc, pour se préserver du cancer, nos habitudes de consommation seraient bel et bien amenées à évoluer dans les années à venir. Qu'ils viennent de la terre, de la mer ou des laboratoires, les aliments de demain se frayent peu à peu un chemin, même s'ils peinent encore à s'imposer dans nos assiettes.

    Lire aussi:

    La Russie interdit des produits d’entretien jugés dangereux pour la santé
    GB: assimiler les mangeurs de viande aux fumeurs
    Encore plus meurtrière que l’alcool et le tabac…
    Tags:
    viande bovine, danger, cancer, nourriture, insectes, Union européenne (UE), OMS
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik