Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    Crimée: Moscou renvoie Fabius à ses contradictions

    © Sputnik . Konstantin Chalabov
    International
    URL courte
    1362826
    S'abonner

    Moscou n'est pas d'accord avec l'appréciation du référendum qui a eu lieu en Crimée faite par le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

    "Il est étonnant que notamment en France et au niveau du ministre des Affaires étrangères, on parle de la soi-disant inconsistance de la déclaration de volonté du peuple, de l'absence de droit du peuple de choisir son destin", a-t-elle déclaré.

    "Et alors, comment Paris pourrait argumenter sa politique envers les territoires contrôlés par la France, dont l'île de Mayotte et les îles Eparses?", lit-on dans le communiqué de Mme Zakharova publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

    Récemment, le chef de la diplomatie française a déclaré que la Russie avait violé le droit international en en rattachant la Crimée, un choix exprimé lors du référendum.

    Mme Zakharova a également fait remarquer que la France avait déclaré Mayotte comme territoire français dans un contexte où les résultats du référendum tenu sur cette île n'avaient pas été pas reconnus par l'Union africaine et par l'Onu. Dans le même temps, Paris n'a pas encore commencé de négociations afin de transmettre les îles Eparses sous juridiction malgache en dépit des appels de l'Onu.

    "Je pense que ces exemples sont suffisants pour faire comprendre que la France doit résoudre ses propres problèmes avant de donner ses appréciations sur les actions d'autres Etats", a conclu Mme Zakharova.

    Kiev accuse Moscou d'avoir occupé par la force la péninsule de Crimée dont les habitants ont cependant massivement voté en faveur de leur adhésion à la Fédération de Russie lors d'un référendum non reconnu par la communauté internationale. Moscou estime pour sa part que le référendum criméen était conforme à la législation internationale.

    Lire aussi:

    La Crimée resserre les liens avec la Turquie
    Pour les Editions du Rocher, la Crimée fait partie de la Russie
    Poutine a réhabilité les Italiens de Crimée
    La procureure de Crimée nominée pour le prix "Artisan de la paix"
    Tags:
    Maria Zakharova, Laurent Fabius, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik