Ecoutez Radio Sputnik
    Délégation d'opposition syriens à Genève. Archive photo

    Moscou désigne les groupes d'opposition syriens à contacter

    © AFP 2019
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    25710
    S'abonner

    La Russie a dressé la liste des groupes d'opposition syriens avec lesquels elle est prête à négocier.

    Lors de la rencontre quadripartite sur la Syrie à Vienne, la Russie a remis à ses partenaires la liste des représentants de l'opposition syrienne qu'on pourrait convier à des négociations intersyriennes, a annoncé vendredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov. 

    "La Russie a remis à ses partenaires la liste de pratiquement tous les groupes d'opposition avec lesquels nous communiquons et avec lesquels nous sommes prêts à communiquer et qu'on pourrait inviter à des rencontres intersyriennes", a déclaré M.Bogdanov devant les journalistes dans la capitale autrichienne. 

    Et d'ajouter que la liste russe qui comportait 38 noms n'était pas définitive et pourrait être allongée.

    "La liste n'est pas définitive. Nous faisons preuve de souplesse dans cette question. Le principal est que l'opposition syrienne laisse entendre ce qu'elle veut et qu'elle concorde certaines approches communes, ainsi que la composition de la délégation qui sera chargée de promouvoir ces approches lors des négociations, comme nous l'espérons bien, avec le gouvernement syrien, et comme cela est justement prévu par le communiqué de Genève", a souligné le vice-ministre.  

    Selon ce dernier, les Saoudiens ont également remis leur liste aux partenaires, mais les Américains promettent encore de le faire.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Syrie: premier bilan des pourparlers quadripartites de Vienne
    USA et Arabie saoudite intensifieront leur soutien à l’opposition syrienne
    Poutine: Assad favorable au soutien par Moscou de l'opposition syrienne anti-EI
    Tags:
    rencontre, opposition, Mikhaïl Bogdanov, Riyad, Vienne (Autriche), Arabie Saoudite, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik