Ecoutez Radio Sputnik
    Protestations

    L’Australie expulsera-t-elle les migrants au Kirghizstan?

    © REUTERS / David Gray/Files
    International
    URL courte
    Crise migratoire (786)
    2813

    Le gouvernement australien s’est abstenu de tout commentaire sur l’information diffusée par les médias locaux affirmant que l’Australie menait des négociations avec le Kirghizstan afin d’y transporter les réfugiés ayant pénétré sur le territoire du pays, rapporte l’AFP.

    Le journal Australian avait auparavant annoncé, sans citer toutefois aucune source, que le Kirghizstan figurait sur la liste des pays où le gouvernement australien envisageait d'expulser les réfugiés qui se trouvaient sur le territoire de la République de Nauru et de l'île de Manus, notamment les migrants hazâras en provenance d'Afghanistan.

    Parmi les pays d'accueil figurent également d'autres républiques postsoviétiques ainsi que plusieurs pays africains et sud-américains, a précisé le quotidien.

    Une représentante du ministre australien de l'Immigration Peter Dutton, s'est toutefois abstenue de tout commentaire sur la publication en question tout en se référant aux déclarations précédentes du ministre concernant "les discussions en la matière avec les Philippines et les autres pays impliqués".

    Conformément à la loi australienne, le gouvernement du pays doit refuser l'asile aux réfugiés qui arrivent sur les côtes australiennes et les renvoyer dans leur pays d'origine ou sur le territoire de la République de Nauru et de l'île de Manus (Papouasie-Nouvelle-Guinée). A présent, les îles ont déjà accueilli plus de 1.500 réfugiés.

     

    Dossier:
    Crise migratoire (786)

    Lire aussi:

    Tsipras a honte de l’impuissance de l’UE face à la crise des migrants
    L'Autriche veut fermer aux migrants sa frontière avec la Slovénie
    Pour rejoindre l'UE, la Serbie doit accueillir plus de migrants
    Tags:
    crise migratoire, expulsions, migrants, réfugiés, Peter Dutton, Papouasie-Nouvelle-Guinée, île de Manus, Nauru, Kirghizstan, Australie, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik