Ecoutez Radio Sputnik
    Mevlüt Cavusoglu

    L'accueil des migrants coûte 8 milliards de dollars à la Turquie

    © AFP 2019 OZAN KOSE
    International
    URL courte
    24416

    "Nos dépenses frisent les huit milliards de dollars. La communauté internationale n'a débloqué que 417 millions de dollars, dont moins de 50% ont été fournis par l'UE", a déploré l'ancien chef de la diplomatie turque.

    Les dépenses de la Turquie pour l'accueil des migrants se chiffrent à près de huit milliards de dollars, alors que la communauté internationale ne lui a débloqué à ces fins que 417 millions de dollars, a déclaré à RIA Novosti  Mevlüt Cavusoglu, vice-président du Parti de la justice et du développement au pouvoir en Turquie et ancien ministre des Affaires étrangères.

    "Actuellement, plus de 2,2 millions de réfugiés syriens se trouvent dans notre pays. Ils sont nourris, ils bénéficient d’une éducation, de services de santé et d'une aide psychologique. Malheureusement, la communauté internationale n'a pas apporté une contribution suffisante aux efforts de la Turquie en matière d'accueil des réfugiés. Nos dépenses frisent les huit milliards de dollars. La communauté internationale n'a débloqué que 417 millions de dollars, dont moins de 50%  ont été fournis par l'UE", a déploré le responsable.

    Selon lui, il faudrait intensifier la coopération avec l'UE afin de résoudre ce problème.

    "Nous sommes convaincus que l'augmentation du soutien aux réfugiés syriens en Turquie profiterait tant à nous qu'à l'Union européenne. Cette coopération ne devrait pas consister à faire porter par la Turquie le fardeau de l'accueil des réfugiés, elle consiste à le partager. La crise migratoire a une fois de plus rappelé l'importance de l'adhésion de la Turquie à l'UE. Face aux défis globaux et régionaux, une nouvelle impulsion dans les relations entre la Turquie et l'UE serait utile pour les deux parties", a souligné l'ancien chef de la diplomatie turque.

    Lire aussi:

    Réfugiés : des centaines de plaintes pour "haute trahison" contre Merkel
    Tags:
    Mevlut Cavusoglu, réfugiés, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik