Ecoutez Radio Sputnik
    Des experts russes sur les lieux du crash d'un Airbus de Metrojet en Egypte

    Crash d'un Airbus en Egypte: plus de 100 sauveteurs russes dans le Sinaï

    © REUTERS / Mohamed Abd El Ghany
    International
    URL courte
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)
    33421
    S'abonner

    Les sauveteurs du ministère russe des Situations d'urgence rechercheront les corps des victimes, leurs effets personnels et les débris de l'avion.

    Les débris de l'Airbus A321 en Egypte
    © REUTERS / Mohamed Abd El Ghany
    Plus de 100 sauveteurs du ministère russe des Situations d'urgence sont arrivés dimanche dans le Sinaï, en Egypte, où un Airbus A321 de la compagnie aérienne russe Kogalymavia (Metrojet) s'était écrasé samedi matin, faisant 224 morts.

    "Les sauveteurs du ministère russe des Situations d'urgence sont arrivés sur les lieux du crash après avoir parcouru une distance de 300 km en neuf heures", a annoncé dimanche le vice-ministre russe des Situations d'urgence Vladimir Stepanov.

    Selon le chef du ministère, Vladimir Poutchkov, lui aussi présent sur les lieux, les spécialistes russes rechercheront les corps des victimes, leurs effets personnels et les débris de l'avion dans un rayon de 20 kilomètres carrés.

    Des experts russes étudient les débris de l'Airbus A321 en Egypte
    © REUTERS / Mohamed Abd El Ghany
    Les secouristes ont dressé des tentes à 300 mètres des plus grands débris de l'avion. Ils sont dotés d'équipements permettant un travail autonome.

    M.Poutchkov a remercié les militaires égyptiens qui avaient rapidement organisé une opération de recherche dans le Sinaï. 

    L'Organisation de l'aviation civile internationale (ICAO) ne participe pas à l'enquête sur les causes du crash de l'Airbus russe, mais elle est prête à apporter son assistante aux pays concernés.

    "L'ICAO ne commente pas cette catastrophe. Nous ne prenons pas part à l'enquête, si aucun pays ne dépose de demande d'aide", a indiqué un représentant de l'ICAO à Sputnik.

    Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) pour la sécurité de l'aviation civile a annoncé samedi que ses experts se rendraient en Egypte pour participer à l'enquête aux côtés des spécialistes du Comité interétatique de l'aviation (MAK).

    Les enquêteurs russes utiliseront des drones pour examiner les débris de l'avion dispersés sur plus de 20 kilomètres carrés, a déclaré dimanche un représentant du ministère russe des Situation d'urgence lors d'une réunion à Moscou. 

    Un avion du ministère russe des Situations d'urgence chargé de ramener à Saint-Pétersbourg les corps de 171 victimes du crash, décollera dimanche soir de l'aéroport du Caire.

    L'avion Airbus A321 de la compagnie aérienne russe Metrojet (connue également sous le nom de Kogalymavia) s'est écrasé samedi matin dans le Sinaï alors qu'il effectuait un vol Charm-el-Cheikh-Saint-Pétersbourg avec 217 passagers et sept membres d’équipage à bord. Tous les occupants de l’avion ont péri dans le crash.

    Dossier:
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)

    Lire aussi:

    Un troisième avion de sauveteurs russes atterrit en Egypte
    Crash d'un avion russe en Egypte: les hypothèses
    Crash d'un avion russe en Egypte: pas de survivants
    En direct: un avion russe transportant 224 passagers s'écrase en Egypte
    Tags:
    Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), débris, enquête, secouristes, crash d'avion, Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français, ministère russe des Situations d'urgence, Vladimir Stepanov, Vladimir Poutchkov, Egypte, Sinaï, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik