International
URL courte
27125
S'abonner

Les Etats-Unis voudraient élargir leur coopération avec la Russie, mais cela dépend de la décision de Moscou sur le règlement du conflit syrien, a annoncé le secrétaire d'Etat des Etats-Unis John Kerry dans une interview accordée à la chaîne de télévision MIR TV.

"Bien sûr, nous envisageons de coordonner nos actions avec la Russie, mais nous ne voulons pas nous limiter à cela. Nous voudrions coopérer plus intensément, mais cela dépend de la Russie, de sa décision concernant l'aspect politique du règlement pacifique du conflit (en Syrie, ndlr)", a fait savoir M.Kerry.

John Kerry a également exprimé son inquiétude concernant les objectifs de l'opération militaire entamée par la Russie en Syrie, tout en soulignant que si Moscou cherchait à protéger Bachar el-Assad, une solution politique ne pouvait pas être trouvée.

Il a pourtant ajouté que les récentes négociations sur la Syrie qui se sont tenues à Vienne le 30 octobre avaient été très productives.

Il est à noter que, depuis le début des frappes aériennes russes en Syrie visant les combattants de l'EI, le Kremlin a proposé plusieurs fois de coopérer dans la lutte antiterroriste à la Maison Blanche. Pourtant, Washington a rejeté toutes les propositions, ce que M.Kerry a d'ailleurs confirmé lors de la rencontre à Vienne.

En outre, la partie américaine accuse la Russie de la mort de plusieurs civils causée par ses frappes en Syrie, sans pour autant fournir la moindre preuve.

Le 30 septembre, l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

Le 7 octobre, des missiles russes ont également été tirés sur les sites de l'EI depuis des navires en mer Caspienne.

Au total, depuis le début de l'opération aérienne l'aviation russe a réalisé plus de 900 vols en Syrie, détruisant plus de 800 sites des combattants du groupe djihadiste Etat islamique.

Plusieurs experts étrangers reconnaissent l'efficacité de l'opération russe menée en Syrie qui se déroule de façon transparente. Ainsi, le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov donne régulièrement des rapports sur les résultats des actions de l'Armée de l'air russe en Syrie.

 

 

 

Lire aussi:

Dans l’ombre du conflit syrien, la guerre des services de renseignement
L’envoi de forces spéciales US en Syrie est-il légal?
Berlin entrevoit la possibilité d’un règlement pacifique en Syrie
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
coopération, politique, négociations, John Kerry, Vienne (Autriche), Washington, Proche-Orient, Moscou, Autriche, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik