International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
49662
S'abonner

Les déclarations de Washington prétendant qu'une participation de l'aviation russe aux opérations contre l'Etat islamique en Irak entraverait l'action de la coalition internationale sont politiquement motivées, selon Moscou.

Moscou ne voit rien qui puisse empêcher, sur le plan technique ou organisationnel, son éventuelle opération aérienne contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Irak, a estimé lundi l'ambassadeur russe à Bagdad, Ilia Morgounov. 

"Nous n'y voyons aucun problème technique ni organisationnel", a déclaré le diplomate dans une interview accordée à RIA Novosti. 

Le chef d'état-major interarmées des Etats-Unis Joseph Dunford a prévenu auparavant que la coalition internationale conduite par Washington ne pourrait mener ses opérations contre l'EI en Irak si la Russie y était présente.

Les USA cesseront leur aide si l'Irak demande soutien à la Russie
© Photo / Department of Defense / Zach Anderson
 

"Il est évident qu'une perspective de frappes aériennes russes contre les positions des djihadistes en Irak préoccupe Washington qui considère ce pays comme zone de son influence exclusive", a fait remarquer M.Morgounov. 

Et de supposer que les Américains essayaient de dissuader, sous une forme ou une autre, le gouvernement irakien de faire appel à Moscou. 

Antérieurement, les Etats-Unis avaient fait plusieurs déclarations disant qu'en cas d'intervention russe en Irak, ils "cesseraient leur aide" à Bagdad.

Selon les analystes, cela signifie que pour les Américains, l'Irak est sur le point de demander une aide à la Russie. Dans ce cas, il est clair que la Russie y répondra de manière positive, et il est donc possible que des frappes russes débutent en Irak très prochainement. 

"Nous n'avons pas été invités (à le faire), on ne nous l’a pas demandé. Nous sommes des gens polis comme vous le savez, nous n'y allons pas si nous ne sommes pas invités", a commenté ironiquement ces hypothèses le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. 

Quant aux déclarations de Washington prétendant qu'une participation de l'aviation russe aux opérations contre l'EI en Irak pourrait entraver l'action de la coalition internationale, l'ambassadeur russe à Bagdad les a qualifiées de politiquement motivées. 

"Si tout est bien coordonné, la participation des forces aérospatiales russes ne ferait qu'aider les Américains dans la lutte contre l'EI en Irak. Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que les moyens de communication étaient primitifs, une interaction efficace avait été établie entre notre armée et celles de nos alliés", a rappelé M.Morgounov.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Fillon: "libéré" par les USA, l'Irak applaudit la Russie
La Russie ira-t-elle combattre l'EI en Irak?
Bagdad autorise la Russie à mener des frappes en Irak
Russie, Iran, Irak et Syrie unis contre Daesh
Tags:
opération, djihadisme, coalition, Etat islamique, Joseph Dunford, Ilia Morgounov, Irak, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook