Ecoutez Radio Sputnik
    Sukhoi Su-34

    Russie et USA sont passés à la coopération pratique dans le ciel syrien

    © Sputnik . Alexander Vilf
    International
    URL courte
    917216

    Les militaires russes et américains ont travaillé sur l'échange de données entre les pilotes en Syrie et la base aérienne de Hmeimim lors d'exercices conjoints, rapporte mardi le chef du principal centre de commandement de l'Etat-major russe le colonel général Andreï Kartapolov.

    "Les équipages des avions des forces aériennes russes et ceux de la coalition internationale ont fait un rapprochement sur une distance minimale de sécurité de trois miles marins (5.500 mètres, ndlr), ont établi un contact sur une fréquence définie d'avance et se sont échangés des informations sur les paramètres du vol en russe et en anglais", a déclaré Andreï Kartapolov. 

    Le colonel général a fait remarquer qu'après le retour des avions sur les aérodromes, les centres de commandement de l'aviation russe sur la base aérienne de Hmeimim en Syrie et le centre américain des opérations stratégiques aériennes au Qatar avaient fait un débriefing via une ligne de communication directe.

    En outre, selon lui, lors des exercices, les militaires ont travaillé le système d'alertes, d'organisation et de coopération, d'échange d'information entre les centres des groupes opérationnels et les centres de commandement sur la base aérienne de Hmeimim, le centre de commandement au Qatar ainsi que  l'information mutuelle liées à une activité militaire dangereuse dans l'espace aérien en Syrie.

    La Russie mène depuis le 30 septembre une opération aérienne contre l'EI en Syrie à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Le groupe aérien russe déployé dans ce pays compte des avions d'attaque au sol Su-25, des bombardiers Su-24M et Su-34 et des chasseurs Su-30SM. Les avions russes attaquent les cibles sélectionnées compte tenu des données recueillies par la Russie, la Syrie, l'Irak et l'Iran. L'ambassadeur de Syrie en Russie Riad Haddad a antérieurement confirmé que les frappes aériennes russes ne visent que les groupes terroristes et ne touchent pas les positions de l'opposition syrienne ni les civils.
    Selon Andreï Kartapolov, les avions russes ont effectué 1.391 sorties en un mois, détruisant 1.623 sites des terroristes.

    Lire aussi:

    Kerry: les USA comptent coordonner leurs actions avec la Russie en Syrie
    Les USA gênés par leurs accusations d'hôpitaux bombardés en Syrie
    Nouveau projet poudre aux yeux US en Syrie
    Des manifestants à Paris soutiennent l’opération russe en Syrie
    Tags:
    aviation, exercices militaires, coopération militaire, Etat islamique, Andreï Kartapolov, Hmeimim, Qatar, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik