Ecoutez Radio Sputnik
    Ambassade américaine à Téhéran

    En Iran, manifestations massives contre les USA

    © REUTERS / Morteza Nikoubazl
    International
    URL courte
    69853

    Les manifestations antiaméricaines de masse ont lieu en Iran le 4 novembre, jour où le pays commémore le 36ème anniversaire de la prise de l'ambassade américaine à Téhéran.

    Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans la capitale iranienne en criant des slogans anti-américains et en brûlant des drapeaux pour marquer le 36ème anniversaire de la prise de l’ambassade américaine à Téhéran, annonce la chapine iranienne Press TV. Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés devant l'Université d'Etat de Téhéran et ont marché jusqu'au bâtiment où se trouvait autrefois la mission diplomatique américaine.

     

    Cette manifestation annuelle a été observée avec plus de précaution cette année. De nombreux radicaux y ont pris part pour dénoncer l’initiative du président iranien Hassan Rouhani d'entamer  un rapprochement de l’Iran avec l'Occident.

    Les manifestants craignent que ce rapprochement mène à une plus grande influence des États-Unis en Iran.

    Selon l'AFP, le procureur général d'Iran, Ebrahim Raisie, a jugé dans un discours que "la liste des atrocités américaines" était longue, citant "l'esclavage", le "mauvais traitement des Indiens et des Noirs" aux Etats-Unis et, à l'étranger, "la violation des conventions internationales" en matière d'écoutes, ainsi que la politique de Washington en Irak qui a fait "300.000 morts irakiens et 120.000 blessés". "Les Etats-Unis devront répondre de leurs atrocités devant la justice", a-t-il souligné.

    D'autres manifestations ont eu lieu à travers l'Iran pour célébrer cette journée baptisée "Journée nationale de lutte contre l'arrogance globale".

    Le  4 novembre 1979, l’un des épisodes les plus marquants de la Révolution islamique  a eu lieu. La prise d’otage de 52 diplomates américains pendant plus de 444 jours a entrainé la rupture des relations diplomatiques entre Téhéran et Washington.


    Lire aussi:

    Dépassé par les conflits, Washington s’en remet de plus en plus à Moscou et Téhéran
    Russie + Iran = un tandem de défense superpuissant?
    L'Iran invité à négocier sur la Syrie pour la première fois
    L'Iran propose à Moscou des projets pour 25 mds d'euros
    "L’Occident lance une guerre médiatique pour brouiller l'Iran et la Russie"
    La Russie parvient à associer l'Iran aux négociations sur la Syrie
    Tags:
    prise d'otages, atrocités, ambassade, manifestation, Université d'Etat de Téhéran, Ebrahim Raisie, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik